Sport et Pédophilie : la fin d’un tabou

Avant de vouloir lutter contre une horreur il faut commencer par en parler, l’analyser et enfin on pourra essayer de trouver des solutions. Le viol, la pédophilie, des sujets encore tabous en France pour beaucoup. Pourtant, certaines associations se battent activement contre leurs propagations et surtout contre le silence qui les entoure. Aujourd’hui nous nous intéressons à l’association  Colosse aux pieds d’argile.

Sébastien, fondateur de l’association a accepté de nous raconter son histoire. Une fois que l’on a écouté un récit pareil, on ne peut que comprendre les conséquences néfastes et destructrices du viol sur la vie d’un individu. Ainsi je me retrouve seule après avoir raccrochée, imaginant l’horreur vécue et la force nécessaire pour surmonter cela. Cette force que je lui admire, Sébastien s’en sert pour commencer son récit, sans dentelles, une histoire brute.

dessin viol
La pédophilie, un sujet toujours d’actualité

Il avait 12 ans au départ, 12 ans, l’âge de votre petit frère, de votre cousine qui est au collège. Un âge innocent mais aussi un âge où l’on commence à se chercher où l’on est mal dans sa peau, où l’on entre dans un monde différent, un âge un peu incertain au final. Et le viol a duré jusqu’à 16 ans, l’adolescence, les plus belles années d’une vie, le lycée, l’entrée dans la vie adulte. Quatre longues années pendant lesquelles rien n’est dit, rien ne peut l’être de par la peur de parler, la peur du regard, la peur des réactions. Seulement on ne résume pas un viol par les 4 années pendant lesquelles il a eu lieu mais par les traces qu’il laisse bien plus longtemps. Et c’est 18 ans plus tard que Sébastien trouvera le courage de briser le silence, enfin. Mais au-delà de la libération, la parole lui apporte malheureusement la perte d’une partie de sa famille, cette parole sème le doute et le désarroi autour de lui.

Sans baisser les bras Sébastien fera face à 3 ans et demi de procédure. Ces années aboutiront enfin à 3 jours de procès. C’est le monde entier de Sébastien qui est apaisé à l’entente de la condamnation de l’agresseur. Il en ressort enfin serein mais aussi avec une idée. Cette dernière est mûrement réfléchie pendant les 4 nuits blanches qui accompagnent le procès. Et c’est l’envie d’aider, celle du « plus jamais ça », la volonté d’empêcher aux autres de vivre ce que lui a vécu. Ainsi, il veut créer une association qui aiderait les victimes comme lui, une communauté qui écouterait, qui conseillerait et qui préviendrait. « Un colosse aux pieds d’argile » voilà comment son avocat le nomme lors du procès. En effet, Sébastien, joueur de rugby possède une carrure imposante, pourtant c’est une victime terrifiée qui prend place ici.

Le 6 juin 2013, voici la naissance de l’association “colosse aux pieds d’argile”. Aujourd’hui, c’est 3 ans de combat qui payent peu à peu, c’est aussi 1300 témoignages recueillis qui proviennent de différents milieux. Mais c’est surtout une énorme fierté du travail accompli, travail qui demande encore beaucoup de temps et de patience mais un travail qui n’est pas vain puisque les médias s’intéressent de plus en plus à ce sujet tabou. Les objectifs sont d’inclure dans les règlements des fédérations sportives la charte de l’association et de former les professionnels qui travaillent avec les enfants afin de savoir détecter les cas de viol et recevoir les témoignages d’enfants. Un projet de loi est aussi en cours, il imposerait à tous les bénévoles qui travaillent avec les enfants de présenter leur deuxième volet du casier judiciaire afin de pouvoir déceler les récidivistes.

logo colosse aux pieds d'argile
Colosse aux pieds d’argile, l’association de Sébastien

Ainsi, depuis le 1er janvier, Sébastien a arrêté de travailler pour se consacrer exclusivement à son association, il forme des gens car celle-ci grandit et nécessite plus de personnel. Il se sert de son expérience à lui pour aider les autres et il reçoit aussi l’aide de victimologues et psychologues. Sébastien est maintenant guéri, c’est comme cela qu’il se qualifie pour parler de l’horreur dont il a été victime et son but est de guérir les autres. Grâce à cela, il arrive à passer à autre chose et à se détacher des histoires monstrueuses dont il est à l’écoute. Mais une intervention lui reste tout de même en mémoire. Il me raconte lorsqu’il est revenu dans le collège de son enfance. Lieu symbolique pour lui car à l’époque quand il rentrait dans ce collège il était rempli de haine. Il y revient donc, adulte et guéri pour faire une intervention dans une classe. C’est 4 témoignages qu’il recueille sur une classe de 22 élèves, 4 témoignages qui représentent beaucoup pour lui car synonymes de la haine associé à cet endroit.

Ainsi, ce sont de nombreuses actions qui ont lieu depuis 3 ans. L’association est composée de 3 membres du bureau, un président,une trésorière et 7 commissions, juridique, psychologique, financière, mécénat partenariat, bénévole, communication-évènementiel, salarié et 7 relais en France. Elle compte aussi deux parrains, Marion Laborde, joueuse de basket et médaille d’argent aux JO 2012 et Benoît Auguste, ancien international de rugby et consultant canal plus, ainsi que 80 sportifs de haut niveau qui sontmembres d’honneurs. De plus en plus de fédérations, comités, ligues et clubs de sports rejoignent l’association, dans l’espoir qu’un jour tous soient membres. Vous pouvez d’ailleurs aller faire un tour sur leur site qui est très complet, les soutenir par quelque moyen que ce soit et pourquoi pas inciter votre association sportive à intégrerLes colosses aux pieds d’argile. Luttons ensemble contre ce crime et battons nous dès aujourd’hui main dans la main.

Beaucoup d’associations donnent le sourire aux enfants, la leur évite qu’ils pleurent en silence et se détruisent un jour. Les prévenir c’est les protéger!

Ils possèdent aussi une page facebook et un compte twitter.

Image de couverture : © Yoav Lemmer afp.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s