Poème pour Théo

Depuis toujours symboles de répression

Avec leur uniforme et leur képi

Les deux épaules pleines de galons

Je parlais des flics, vous l’aurez compris

C’est au mois de février cette année

Que l’un d’eux montra son côté facho

Après avoir insulté et violé

Un jeune banlieusard du nom de Théo

Il n’avait pas fait exprès, Théo

C’était vraiment un accident

Ils sont sortis tout seuls, ces mots

Ce coup de matraque également

Quelle doit être notre réaction

Lorsqu’un crétin en uniforme bleu

Pour une couleur de peau, ou autre raison

De la matraque, devienne un nerveux

Si encore il reconnaissait son tort

S’il avait l’audace d’avouer

Cela me paraît quand même un peu fort

D’insulter et violer sans faire exprès

Il n’avait pas fait exprès, Théo

C’était vraiment un accident

Ils sont sortis tout seuls, ces mots

Ce coup de matraque également

Dans les films, ce sont toujours les héros

Aux yeux de certains, ce sont des martyres

Non, ils ne sont pas tous comme Poirot

C’est bien un civil qu’ils ont fait souffrir

Et quand, dans une manif’, en un éclair

Un lycéen sauve une fillette en pleurs

Ce sont bien sûr les gardiens de la paix

Qui s’attribueront tous les honneurs

Il n’avait pas fait exprès, Théo

C’était vraiment un accident

Ils sont sortis tout seuls, ces mots

Ce coup de matraque également

Bien sûr, la flicaille ne comporte pas

Que des violeurs, des racistes dans ses rangs

Mais y’en aura-t-il toujours des tas

Dans plusieurs années, dans cent ans, mille ans ?

Protestons contre ces racistes haineux

Protestons, qu’ils soient policiers ou pas

Que nous soyons noirs, blancs, jaunes ou même bleus

Ne nous haïssons pas

Il n’avait pas fait exprès Théo

C’était vraiment un accident

Ils sont sortis tout seuls, ces mots

Ce coup de matraque également

thé.png
Léopold Meyer pour Combat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s