Le sport, illusion ou inspiration?

  Le sport nous fait vibrer. Comment expliquer cette expression ? Peut-on réduire à une simple phrase ce sentiment de fierté patriote qui envahit une personne lorsqu’un athlète se dépasse, repousse ses limites, pour offrir un podium à sa nation ?

  Ce n’est pourtant pas pour un pays qu’un sportif s’entraîne intensivement en vue d’un championnat. Des jours, des mois, des années de préparation, souvent remplis de doutes, parfois de joies, toujours de dépassement de soi. En outre, cette préparation peut être assombrie par une blessure, des pépins de santé imprévisibles, qui viennent alors réduire à néant de longues heures d’entraînement continu. L’on dit alors que tout se joue au mental. Le sport de haut niveau est un milieu dans lequel il est complexe de se faire une place, laborieux d’y rester, mais extrêmement aisé de quitter contre son gré. Alors, chaque sportif de haut niveau détient le secret de sa volonté sans faille. Certains sont poussés par l’ambition, d’autres ne visent que le dépassement de soi-même, tandis qu’une autre catégorie carbure à la passion du sport qu’ils pratiquent.

« Le sport va chercher la peur pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la vaincre. »

– Pierre de Coubertin

  Une préparation majoritairement individuelle et personnelle donc, qui pour autant crée un engouement sans précédent autour du sportif/athlète lors des compétitions internationales. C’est un bonheur indescriptible qui s’empare des téléspectateurs dubitatifs ou des fervents supporters d’une discipline, alors qu’une personne arbore les couleurs de son pays, et puise dans des réserves d’énergie inattendues pour offrir un titre à sa patrie.

  Ce soudain support n’est pourtant pas automatique : beaucoup ont la critique facile face à un athlète qui n’est pas au meilleur de sa forme, cependant cette réserve s’efface incontestablement face à la liesse qu’apporte une victoire.

  L’on peut alors se rappeler que les Jeux Romains n’avaient pour but que de divertir le peuple et le garder en retrait des affaires politiques, et c’est factuellement ce que fait le sport encore aujourd’hui. Ne déclare-t-on pas, par ailleurs, que le football est l’opium du peuple? L’engouement indéniable pour les Jeux Olympiques de 2024 va probablement endormir quelques contestations des citoyens, face à la fierté que ces derniers ressentent à l’idée que la France, leur pays, va accueillir un événement international.

  Au-delà de ces désaccords sur la question, le sport rassemble, unit, et par-dessus tout, offre de l’espoir. Ces exploits sportifs communiquent une rage de réussir, de s’élever au-dessus de ses problèmes pour les frapper de plein fouet et en sortir vainqueur.

presse océan

Pierre-Ambroise, vainqueur du 800 mètres à Londres [08/08/2017] | © Presse Océan

  Ce mardi 8 août, contre toute attente, Pierre-Ambroise Bosse a réussi ce que peu le pensaient capable de faire. Il n’était pas donné vainqueur, une médaille de bronze était le meilleur pari lancé sur lui. Et le voilà champion du monde du 800 mètres. Sans conteste, c’est cette image d’une remontée et d’une ligne droite incroyables, d’un visage déterminé, et enfin d’un geste d’humilité [« Moi ? » articule-t-il en se désignant à l’arrivée d’une course irréelle] que l’on retiendra. Exit les heures passées à s’entraîner, alors que le corps crie grâce et que le mental le pousse à bout. En moins de deux minutes, « PAB » a insufflé un nouveau souffle à l’athlétisme français, et a réveillé une flamme endormie dans de nombreux cœurs. Le voilà, le pouvoir de l’athlétisme.

« Le sport est l’amitié,

Le sport est la santé,

Le sport est l’éducation,

Le sport est la vie,

Le sport rassemble le monde. »

– Juan Antonio Samaranch, 

Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 1996

Une réflexion sur “Le sport, illusion ou inspiration?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s