Réquisitoire contre la théorie du genre, ou le nouveau faux complot des ultra-conservateurs

En ce début octobre, un bus nommé le « Free Speech Bus » affrété par la fondation chrétienne Citizen GO, a circulé dans Paris et sa banlieue. Son but : dénoncer la théorie du genre !

Citizen Go est une fondation chrétienne qui prétend exiger « la dignité de la personne et de ses droits qui en découlent » avec une conception (chrétienne, comme annoncé) bien particulière de la vie.

Nous retrouverons parmi leurs mots d’ordre la famille, « née d’un compromis entre un homme et une femme, élément naturel et fondamental de la société » mais aussi la protection de (leur) « bien commun ».

Je serai toujours fasciné par la ressemblance des arguments avec d’autres associations liberticides et hostiles à l’égalité entre tous, telles que Sens Commun ou La Manif Pour Tous…

Voyez également les pétitions proposées par cette fondation, comme « Stop à l’endoctrinement LGBT dans l’UE », « Non à la PMA sans père (ni repère) » ou encore la fameuse « L’identité des enfants n’est pas un jeu ». Remarquez que l’objectif des lobbies LGBT a toujours été de vous convertir à l’homosexualité ou l’homoparentalité par exemple. Quand à la PMA sans père, cette fondation a au moins le mérite de rester fidèle à elle-même : hostile à l’égalité avec un souhait d’interdire à certains un droit pour d’autres, selon leur conception moyenâgeuse de la famille.

A protester throws a coffee cup at the 'Free Speech Bus' outside the City Hall in Boston
Le free speech bus était aussi passé aux USA en mars 2017 © Associated Press Photo / MailOnline

Voyons à présent quelques notions, importantes à connaître :

Le sexe définit le caractère physique d’une personne, de façon biologique, par la présence d’organes génitaux différenciés.

Le genre, quant à lui, désigne justement les différences non biologiques entre femmes et hommes. Il s’agit de la définition personnelle d’un individu, en conscience, de son identité de genre. Ainsi, le sexe et le genre peuvent ne pas coïncider (ce qui est le cas pour les personnes transsexuelles, par exemple).

Les études de genre débutées dans les années 1950 prouvent scientifiquement que des facteurs sociaux, culturels et d’éducation (parentale ou scolaire) sont à l’origine des inégalités et différences entre femmes et hommes.

Le genre dépend donc entièrement de la construction de l’enfant puis de l’adulte, suite aux enseignements et principes qui lui seront inculqués.

N’est-il pas vrai ? Mais pourquoi une femme devrait être secrétaire et un homme patron d’entreprise ? Pourquoi une femme devrait être coiffeuse et un homme plombier ? Pourquoi une femme devrait avoir des cheveux long et s’habiller en jupe et un homme avoir des cheveux courts et porter un jean (pas trop serré) ? (je parle bien entendu ici du sexe et non du genre).

Je vous avoue ne pas comprendre ces stéréotypes tout aussi moyenâgeux que CitizenGo, LMPT ou Sens Commun.

Et je vous répond pourquoi pas ! Où est écrite cette « norme » mise en avant par certains ? Pourquoi des personnes devraient aller à l’encontre de leur nature pour en satisfaire d’autres ? Pour leur faire plaisir, ne pas les choquer hors de leur domaine de confort ?

Il faut résister et dire non ! Le bonheur est un droit pour chacun d’entre nous, et nul ne doit se brider sous aucun prétexte !

C’est donc dans cet esprit que le Free Speech Bus a vu le jour et déverse ses immondices sur la voie publique, pendant une semaine, au grand dam des mairies de Paris et de Saint-Denis qui ont vivement dénoncé dans un communiqué de presse commun « une propagande haineuse et discriminatoire et une vision obscurantiste de la société ».

En effet, il semblerait d’après ses détracteurs, que « l’Education Nationale promeut l’indifférenciation sexuelle ». Ainsi, à peine au premier paragraphe de leur pétition, l’on constate déjà une volonté de faire peur et un mensonge ouvertement affiché !

L’Education Nationale n’a jamais souhaité promouvoir l’indifférenciation de sexe (qui n’est biologiquement pas possible), mais simplement combattre les stéréotypes de genre.

Le complot est également bien ancré dans leur conscience car « il est probable que [Monsieur Jean-Michel Blanquer, actuel ministre de l’Education Nationale] souhaite lui aussi débarrasser son ministère des dangereux idéologues qui s’y sont infiltrés ces dix dernières années ».

On ira jusqu’à vous exposer qu’il est inscrit dans les manuels scolaires de vos enfants qu’ « on ne naît pas femme, on le devient ».

Les enfants seraient donc victimes de manipulations et d’expérimentations de la part d’obscurs idéologues, espions du ministère, qui vont aller implanter de méchantes idées dans leurs cerveaux juvéniles, si faciles à influencer.

Résultat de recherche d'images pour "CitizenGo"
Le bus a fait son passage à Paris avec Citizen Go DR

NON ! Arrêtons cette mascarade grotesque !

Oui, la construction sociale est un vecteur majeur de la constitution d’un enfant, à la maison comme à l’école, qui va lui permettre de comprendre le sexe et le genre, et de s’identifier sans peur et en pleine conscience à son genre propre.

Non, cette prétendue théorie n’existe pas et ne sers pas la « domination des femmes et des homosexuels, transsexuels » mais vise simplement à apporter l’Egalité ; égalité qui est, je le rappelle, l’une des trois valeurs fondatrices de la République Française.

Oui, l’école cherche à promouvoir l’égalité femmes-hommes par la déconstruction des stéréotypes de genre et des plus anciennes règles de la langue française (je veux vous parler du « masculin qui l’emporte toujours sur le féminin », enseigné en grammaire dès l’école primaire !).

Oui, l’Education Nationale encourage les interventions en milieu scolaire pour lutter contre toutes les discriminations (qui sont interdites par la loi).

Il est grand temps de lutter contre ces associations ou mouvements qui se rangent du côté de l’homophobie, la biphobie, la transphobie, le sexisme, le racisme et toutes les discriminations qui tuent, chaque années, des adolescents qui ont trop entendu et subi ces attaques, comme autant de coups de couteau en plein cœur.

Il faut être fort et avoir beaucoup de courage pour endurer et survivre à cet acharnement de violence dès l’enfance.

Sachez que toutes ces personnes et leurs soutiens ont beaucoup plus de valeur que quiconque engendre la discrimination, et que c’est grâce à eux que notre société avance, pas à pas, mais ne cessera jamais d’avancer vers une égalité totale, la liberté, et vers la fraternité entre citoyens.

Car nous avons tous une vie, à vous de décider comment l’orienter, quelles causes défendre et quel chemin suivre.

Vous n’êtes pas seuls, beaucoup subiront des discriminations dans leur vie, mais vous n’êtes pas seuls. Alors poursuivez vos rêves, exprimez-vous, assumez-vous et trouvez votre bonheur !

Quant à la « théorie du genre », que cet odieux concept sombre aussi vite que possible dans l’oubli, auprès de Citizen GO, La Manif Pour Tous et Sens Commun, pour ne citer qu’eux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s