Pardon #StopVFF3

Samedi, c’était la Journée Internationale de Lutte contre la violence faite aux femmes. Qui aurait cru qu’en 2017 encore, une telle journée soit nécessaire. Et pourtant, elle l’est plus que jamais. Face au récentes révélations médiatiques autour de cette question, on a l’impression que la parole des femmes se libère. Et pourtant, tant de femmes restent encore dans le silence, tant de femmes se font encore harceler, agresser, violer, tous les jours. Alors une question se pose à moi…en tant qu’homme blanc cisgenre hétéro, qu’est-ce que je peux faire pour contribuer, à mon échelle, à cette lutte ? Essayer de conscientiser les autres oui, mais à part ça ? Face à ces phénomènes abominables, j’ai décidé aujourd’hui de demander pardon à toutes les femmes qui les subissent tous les jours, et qui doivent avancer avec.

 

Pardon

Pardon, jeune fille violée dans une cave

Pardon, jeune fille poursuivie par un inconnu

Pardon, femme battue par son homme

Pardon, fille qui aujourd’hui ne vit plus

Pardon, humaine comme moi

Pardon, si personne ne te voit

Pardon, si tu ne vas pas bien

Pardon, s’il a encore touché tes seins

Pardon, jeune fille qui pleure

Pardon, pardon, de tout mon coeur

Pardon, toi, femme forte qui souffre

Pardon, si t’es encore au fond du gouffre

Pardon, pour cet homme qui t’a touchée les fesses

Pardon, pour celui qui t’insulte sans cesse

Pardon, pour celui qui t’a frappée

Pardon, si encore une fois il t’a violée

Pardon, pour ces plaintes non écoutées

Pardon, pour ces cris étouffés

Pardon, pour ces pleurs incessants

Pardon, pour ces hommes ignorants

Pardon, pour ces larmes qui coulent sur ton corps

Pardon, si t’as frôlé la mort

Pardon, si tu ne sais plus quoi faire

Pardon, s’il a éteint ta lumière

Pardon, s’il continue à te frapper

Pardon, s’il a encore osé

Pardon, pour celui que tu ne mérites pas

Pardon, pardon, pardon, quoi

Pardon, je continuerai à le répéter

Pardon, je te vois errer dans le noir

Pardon, pour tout ce poids à porter

Pardon, pour cet obscur cauchemar

Pardon, si t’es encore en train de pleurer

Pardon, si t’es encore faite harceler

Pardon, si on t’a poursuivie dans la rue

Pardon, si aujourd’hui tu n’es plus

Pardon, jeune fille, femme, forte

Pardon, ce mot je porte

Pardon, encore une fois

Pardon, je pleure pour toi

Pardon, je le répète toujours

Pardon, tu mérites l’amour

Pardon, tu vaux mieux que ça

Pardon, si dans un piège il t’enferma

Pardon, je ne suis qu’un homme

Pardon, je ne sais pas

Pardon, pour la souffrance que tu endurera

Pardon, pour tout ça

Pardon, mais tu peux y arriver

Pardon, tu vas relever

Pardon, au moins je serai là

Quand le chemin de la vie tu reprendra

Alors courage, sois forte, bats-toi

Courage, ce mot porte, comme une croix

Courage, continue à montrer

Que rien ne pourra te faire arrêter

Courage, courage, courage

Traverse cet orage

Après la pluie vient le beau temps, dit-on

Prouve-le à ces gros cons

Courage, ta vie est dure

Avance, avance, même si sous ton armure

Une brèche a été ouverte à jamais

Seuls des pansements fragiles peuvent la colmer

Pardon, si tu n’en peux plus

Pardon, si ça continue

Pardon, j’aurai essayé

Pardon, quelle société…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s