Journée internationale du Jazz : Une musique hors du temps.

Aujourd’hui je voulais revenir avec vous sur les origines du jazz, et l’influence de cette musique sur d’autres styles. Mais comme produire un article dénué de toute conviction politique m’est impossible, parlons de “musique nègre” par des personnes noires. Ainsi, cet article se concentrera sur des artistes afro-américains et afro-américaines, bien que je vous l’accorde, Sinatra et Amy Winehouse méritent de voir leurs noms écris ici, ce qui est désormais chose faite. Ready, set, go !

Vous en avez peut-être entendu parler, M. Henry De Lesquen parlait en 2016 de “musique nègre”, qui serait “l’expression de l’âme des populations congoïdes” – les noirs d’Afrique et les afrodescendants et afrodescendantes pour les personnes qui ne suivent pas. Une musique qui serait par nature obscène, dont le rythme serait chargé d’une sexualité latente. Enfin, il parle de rap quoi. Dans ses propos ressort l’idée que cette musique, par et pour les personnes noires, devrait être bannie des ondes caucasoïdes – des radios européennes. Et là vous vous demandez surement où je veux en venir à vous parler de rap, de musique nègre, en somme de racisme…Je vous propose donc de plonger avec moi dans une pensine, je vous emmène aux États-Unis d’Amérique du XIXème siècle.

Nous sommes au Texas, état du Sud, dont l’économie repose grandement sur la Résultat de recherche d'images pour "texas map"production de coton, et donc sur les plantations. Si vous avez encore des doutes sur les dates : non, les personnes travaillant dans les plantations ne le faisaient pas de leur plein gré, n’avaient pas de congés payés, ni de RTT. C’est là, dans cette souffrance, qu’est née la première “musique noire”. Le Jazz. Si l’origine-même du mot est encore incertaine, on sait que ce courant musical est né dans les plantations. Il s’agissait alors de “work song” – qui deviendront les bases du blues. Le jazz est donc à l’origine une musique nègre, qui permettait d’exprimer sa souffrance, mais aussi son désir. En effet, le socle que l’on appelle communément “jazz” est composé de blues, deragtime, musique réservée aux saloons et aux maisons closes, et de gospel,des chants religieux propres aux Églises américaines. Parmi les artistes de jazz ayant marqué les esprits, on compte de

Résultat de recherche d'images pour "nina simone"
Nina Simone

nombreuses personnes noires, des afro-américains et des afro-américaines, comme Nina Simone, Etta James, ou encore Louis Armstrong et Ray Charles. Ces artistes, en dehors d’être des personnes extrêmement talentueuses sont aussi des avants-gardistes. Avant-gardistes dans la mesure où la beauté du Jazz, sa force, c’est qu’il s’agit d’une musique qui a su se réinventer, évoluer, et s’adapter à tous les nouveaux rythmes qui sont apparus. En somme, le jazz ne s’est pas enterré dans un rythme, il s’est accordé à la société et a évolué avec elle au fil des événements et des générations. Rassurez vous, le jazz n’est pas qu’une musique américaine, il a su s’exporter. Ainsi, vous pouvez crier “cocorico” puisque dans les années 30, alors que de l’autre côté de l’Atlantique le jazz – le swingen particulier, s’invite à Broadway, les scènes françaises découvrent le Jazz manouche.

 

Des années 30 aux années 70, les évolutions du jazz sont multiples, du be-bopexubérant

téléchargement
Kool and the gang

des années 40, fonctionnant sur des jeux de questions-réponses entre les instruments, le hard-bop, son grand frère, au cool jazz– littéralement jazz rafraîchissant, tirant son inspiration de la musique classique mais aussi le jazz funk, avec de nombreux groupes comme Kool and the Gang, The Temptations, The JB’s – le groupe de James Brown. S’ajoute à cela, à partir des années 50, les rythmes afro-cubains, brésiliens et plus globalement latins,  qui viennent donner au jazz des élans plus sensuels. Toujours dans la dynamique de renouvellement du jazz apparaît dans les années 50-60 le free jazz, ces musiciens et musiciennes viennent casser les rythmes et les harmonies qui font le jazz pour y ajouter des bruits parasites, des sons nouveaux. Dans les années 70 enfin, on assiste au développement d’un jazz plus soft, le smooth jazz, avec des artistes tels que Sade, ou Grove Washington.

 

Résultat de recherche d'images pour "Chuck Berry"
Chuck Berry

Concrètement, lorsque l’on observe les évolutions de la musique avec les événements qui l’entourent, on se rend vite compte qu’il ne s’agit pas que d’un enchaînement de notes et d’accords, mais bien du reflet de l’évolution de la société américaine tout au long du XXème siècle qui a été couverte par un genre musical décliné en dizaines de styles. De plus, le jazz et ses artistes n’ont pas fait qu’exister à un moment T, en attendant de passer de mode. Ce sont de véritables inspirations pour d’autres genres musicaux. Les Rolling Stones, ont été influencé par le Blues, l’un des premiers artistes de Rock était un jazzman, Chuck Berry, Prince et Michael Jackson ont été influencé par le Jazz Funk. Le Rythm and Blues, qui deviendra ensuite RnB, qui se développe dès les années 50 est fortement inspiré des rythmiques jazzy. Pour en revenir au Rap, c’est dans le jazz qu’il trouve son inspiration en ce qui concerne le sens de l’improvisation et la remise en cause des schémas musicaux. Jusqu’à présent le jazz fait parti de la culture populaire, en effet, il n’est pas rare de voir certaines grandes figures du jazz côtoyer des artistes issus de la culture popet/ou hip-hop. Notamment lors de cérémonies où des artistes de pop culture comme Beyoncé ont rendu hommage aux carrières de personnes comme Stevie Wonder. Le jazz et la culture jazz qui l’entoure a joué un rôle important dans la société dans la mesure où le jazz a permit d’intégrer une partie de la culture afro-américaine, afro-caraïbéenne et latine à la culture blanche nord-américaine.

 

Pour finir je vous laisse méditer sur cette phrase d’MC Solar : “C’est grâce à l’héritage jazz que l’homme singe devient l’homme sage.”        

Et pour finir en beauté, Combat vous offre un moment avec Nina Simone !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s