LA PHOTOGRAPHIE VUE PAR UNE VOYAGEUSE, @LEPTITREPORTER

Olivia Kohler, alias @leptitreporter, est une voyageuse (backpackeuse) que j’ai découvert sur Instagram. Ses photographies de paysages, d’animaux, de personnes, m’ont envoûtée et m’ont fait voyager, à ses côtés, pendant son tour du monde. Impressionnée par ses clichés et par leur qualité, j’ai décidé d’en savoir davantage sur son travail et sur ce que la photographie représente pour cette jeune française. Interview.

35741648_1823771794350685_3440614334214963200_n
Utah ©leptitreporter

Combat : Pourriez-vous vous présenter ?

Olivia Kohler : Je m’appelle Olivia Kohler, je viens d’avoir 23 ans. Je suis normande de naissance mais cela fait 12 ans que j’habite près de Montpellier. Je suis photographe vidéaste reporter freelance !

Combat : Êtes-vous une photographe amateur ou professionnelle ?

Olivia Kohler : Je suis professionnelle dans le sens où c’est une partie de mon travail mais je n’ai jamais fait d’études de photo. J’ai tout appris « sur le terrain » en suivant le travail d’autres photographes, en regardant des techniques sur internet et surtout en essayant encore et encore de m’améliorer au fil du temps ! Dans ce sens là, je me sens encore amatrice dans un sens.

35686789_1823771134350751_2097702636282183680_n
Haïti ©leptitreporter

Combat : Quels sont les outils photographiques que vous utilisez ?

Olivia Kohler: Depuis mon tour du monde je travaille avec le d850 de la marque Nikon, ce boitier qui est l’un de leur dernier est vraiment puissant. Il a une super qualité quand on comprend son fonctionnement et la qualité vidéo est superbe (il a aussi un micro intégré tellement puissant que je n’ai pas besoin d’en rajouter un extérieur) ! Je le couple avec un objectif 24-70mm f2,8 de chez Tamron. Je travaille aussi avec un drone, le mavic pro de DJI, très compact et puissant il est parfait pour voyager !

C. : Depuis quand pratiquez-vous la photographie ? Comment est née cette passion ?

O.K : J’ai commencé la photo complètement par hasard vers mes 13 ans alors que je voulais immortaliser les chevaux de mon club. Je suis cavalière depuis toute petite et du jour au lendemain j’ai eu envie de capter ces superbes bêtes. J’ai commencé avec mon téléphone (ce n’était pas des smartphones à l’époque), puis j’ai acheté mon premier boitier sans rien y connaître et petit à petit je me suis amélioré et j’ai compris les techniques de la photo..

C. : Il y a-t-il un pays qui, lors de votre tour du monde, vous a particulièrement inspiré photographiquement ?

O.K : Dans chaque pays je suis inspirée, c’est là toute la beauté de la photo je trouve ! Que ce soit des portraits, des animaux, des paysages, etc. Quand on commence à faire de la photo, on a cet « œil » qui se développe au fur et à mesure, du coup dans chaque endroit on arrive à trouver des idées un peu originales et à se dire « tient, ça ferait une bonne photo comme ça ! »

35900576_1823771014350763_6934460256873349120_n
Canada ©leptitreporter

C : Il y a t-il, derrière vos photos, une invitation au voyage, un message ? Comment définirez-vous votre style photographique ?

O.K : Oui j’ai clairement envie d’inviter au voyage ! Mon but n’est pas, comme certains le font (dont j’adore le travail mais ce n’est pas mon genre) de faire des mises en scène pour faire une photo. J’ai envie que ça soit le plus naturel possible ! Il faut juste choisir le bon angle pour que ça raconte une histoire puis y rajouter notre touche personnelle en post-production !

C : Pouvez-vous nous présenter et nous parler d’une de vos photographies préférées ?

O.K : Une photo que j’ai adoré pendant mon tour du monde est le portrait que j’ai pris d’un bébé et sa mère dans les fameux trains du pays. J’étais assise à l’extérieur du train ce qui était déjà un sacré moment pour moi (et beaucoup d’adrénaline) et la magie a opéré lorsqu’on est arrivé en gare et qu’on s’est arrêté en face d’un autre train. Il y avait plein de monde à l’extérieur des trains tellement c’était complet et juste en face de moi, par hasard, une maman et son bébé dans les bras. Le bébé avait une expression tellement puissante que j’étais obligée de prendre une photo ! J’ai demandé l’autorisation à la maman en montrant mon appareil photo et j’ai pu prendre ce cliché que j’adore.

36239664_1833249916736206_6730599015693418496_n
Sri Lanka ©leptitreporter

C. : Où puisez-vous votre inspiration ?

O.K : Je ne saurai pas vraiment dire, ça vient au fur et à mesure des situations ! Je ne sais même pas si au final mes photos ont toutes des points communs et définissent mon style. Après c’est vrai que je regarde le travail de dizaines de photographes et parfois je garde des idées en tête dont j’essaye de m’inspirer un peu !

C. : La photo parfaite ?

O.K : Une photo peut être parfaite pour quelqu’un mais pas pour l’autre. Je pense que peu importe la technique ou l’angle de vue, la photo parfaite est celle qui transmet l’émotion ou un message !

C. : Une photo peut-être transmettre davantage que des mots ?

O.K : Dans certains cas oui, surtout qu’une photo peut être interprétée de plusieurs façons. Mais on peut y ajouter tellement de détails, subtiles ou non, qu’il y a beaucoup plus matière à mon goût !

35755951_1823767801017751_7100954591088345088_n
Sri Lanka ©leptitreporter

C : Qu’aimez-vous particulièrement photographier ?

O.K : J’adore photographier la nature et les animaux ! J’aime aussi beaucoup les portraits mais j’ai plus de mal car j’ai toujours peur de déranger la personne! Je veux qu’elle soit d’accord mais que je puisse la prendre au naturel et non entrain de poser, c’est donc un exercice plus compliqué pour moi !

C : Un conseil pour les amoureux de la photographie qui voudraient aller plus loin dans ce domaine ?

O.K : Apprenez des autres mais créez votre propre style ! C’est l’originalité qui prime. Il faut essayer de retranscrire notre personnalité à travers les clichés. Même si c’est parfois long, le travail et la persévérance priment toujours quand on fait du bon travail, il ne faut pas se décourager !

35763235_1823767584351106_9070079238106775552_n
Massaï – Tanzanie ©leptitreporter

Je remercie énormément Olivia Kohler (@leptitreporter) d’avoir pris le temps de répondre à mes différentes questions. Bonne continuation.

Pour en savoir davantage sur son Tour du monde, lisez cette autre interview : https://combat-jeune.com/2018/07/23/vagabondage-en-tour-du-monde-avec-la-voyageuse-leptitreporter/

Comment la suivre au quotidien ? Rendez-vous sur Instagram @leptitreporter et/ou sur Facebook : leptitreporter

Une réflexion sur “LA PHOTOGRAPHIE VUE PAR UNE VOYAGEUSE, @LEPTITREPORTER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s