UN PAS VERS UN MONDE DÉCENT, EN ÉQUIPE

A l‘heure où le football est encore bien présent dans les mentalités suite à la récente victoire de la France en finale de Coupe du Monde, la fondation “Homeless World Cup Foundation” (à traduire Fondation pour une Coupe du Monde des Sans-Abris) s’engage activement pour l’inclusion des jeunes, à travers le sport. Elle met en place chaque année un tournoi de football qui réunit plus de 500 jeunes en difficulté, d’environ 40 pays.

Un mouvement pour la jeunesse

Selon le dernier rapport de l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), le nombre de personnes vivant dans des hébergements dits “d’urgence”, n’ayant souvent pas d’autre option que de dormir dans la rue, ne cesse d’augmenter en Europe et en Amérique. En France, les nombres enregistrés par l’INSEE ont augmenté de près de 44% (environ 200.000 personnes). Aux Pays-Bas, le nombre de sans-abris a quasiment été multiplié par deux en cinq ans (17,000 personnes en 2009, contre plus de 30,000 personnes en 2015). Enfin, au Danemark, le nombre de jeunes adultes en difficulté entre 23 et 29 ans a augmenté considérablement.

HomelessnessHomelessChanieJuly2017(1).jpg
Source: rapport de l’OCDE, 2017

2% de la population mondiale est considérée comme sans-abris fixe ; plus de 20% de cette même population vivent dans des hébergements d’urgence, soit 1.6 billion de personnes (YaleGlobal, 2017 ; Habitat, 2015).

Plusieurs mesures de sensibilisation sont entreprises (poussées ou non par les gouvernements), mais le problème persiste : de nombreux jeunes adultes souffrent d’absence de logements adéquats, et n’ont aucun moyen d’être répertoriés. De plus, les nombres rapportés ne peuvent être comparés, puisque les définitions de “sans-abris”, ou de jeunes “exclus” diffèrent de pays en pays.

L’importance des associations présentes sur le terrain pour recenser et aider ces jeunes adultes à développer leurs ambitions, est alors décuplée. En 2001, l’organisation “Homeless World Cup Foundation” est co-crée par Mel Young et Harald Schmied. Leur but est de rendre compte de la situation alarmante de ces jeunes sans-abris, et de leur permettre de donner un nouveau sens à leur vie, entre autre grâce au sport.

Mel Young et Harald Schmied sont deux amis Anglais, ayant reconnu le football et le sport d’une manière plus générale, “comme le langage international capable d’unir les personnes en situation d’exclusion, autour du monde”.

Le premier tournoi est lancé en 2003 en Autriche (Graz). Plus de cent jeunes joueurs participent à cette semaine plus qu’inspirante. Depuis, ces tournois annuels font le tour du Monde. La 16eme édition aura lieu au Mexique cette année, du 13 au 18 novembre et accueillera plus de 500 jeunes !

Des partenariats qui nourrissent ces engagements

Chaque Homeless World-Cup est unique” selon la fondation : c’est le fruit d’un engagement quotidien de chacun de ses partenaires nationaux. Présents aux quatre coins du Monde, ces partenaires représentent un réseau de plus de 70 organisations.

Par exemple, l’association Centrepoint a pour but de redonner un futur aux jeunes sans-abris, exclus scolairement voire socialement, en Angleterre (Londres, Manchester…). Soutenue par le Duc de Cambridge, elle participe chaque année à cette Coupe du Monde organisée pour les jeunes exclus. Une équipe créée à partir de plusieurs programmes/centres différents en Angleterre, qui inclue une dizaine de jeunes ayant montré un fort esprit d’équipe, et un engagement quotidien.

goodwork-homeless-wc4
Source: HomelessWorldCupFondation.org

En France, le collectif “Remise EN JEU” est un réseau d’associations qui organise autant d’événements culturels que sportifs pour ces jeunes victimes d’exclusion ; à échelle locale et/ou internationale. Les Français participent depuis 2004 à cet événement inspirant qu’est la “Homeless World Cup Fondation”. En plus de cela, le collectif français soutient “l’émergence de ce type de projets dans des nations amies”, comme la côte d’Ivoire, ou le Maroc.

Le sport, vecteur de développement social ?

Ces associations, organisations, partenaires de la fondation Homeless World Cup mettent en avant le sport comme outil de développement personnel et accompagnent les jeunes dans la mise en place d’un projet d’insertion. Des programmes (six mois, voire un an) sont souvent proposés combinant des cours de forme physique animés par des professionnels, développement des compétences personnelles et professionnelles : le principal but étant de redonner confiance, à travers le sport.

Les spectateurs, plus de 200.000 personnes, sont très souvent captivés par la motivation des jeunes adultes présents dans chacune des équipes. Cette détermination a un énorme impact qui se fait également ressentir chez les jeunes entre eux. En effet, après avoir mené une étude auprès des sportifs présents, la fondation affirme que ce tournoi a eu un impact positif sur la vie de 94% des jeunes. La vie de 77% a changé grâce à leur implication dans le monde du football : la partie est gagnée pour la grande majorité.

C’est le cas de beaucoup d’autres jeunes qui racontent leur histoire sur le site de la fondation : https://homelessworldcup.org/impact/.

large_f-MAKC0p7cVvpJow_FjfVnyeE9JAnobhCnbwswX3Dq0
Source: worldeconomicforum.org

 

 

De nombreux autres festivals sportifs qui impliquent des jeunes défavorisés voient le jour depuis plusieurs années, en Europe et dans le monde entier. Malgré les tensions qui subsistent entre les pays membres (Angleterre-Russie par exemple), les gouvernements s’engagent de plus en plus à appuyer ce genre d’animations. Le sport, en tant que réel vecteur de développement humain, n’aurait aucun mal à devenir un outil d’entraide pour l’intégration sociale voire professionnelle de ces jeunes adultes. La détermination de ces derniers peut conduire à une prise de conscience générale, et le “sentiment d’abandon” n’existe plus dans une communauté sportive où tout le monde s’encourage mutuellement.

SOURCES:

Homeless World Cup Foundation :

https://homelessworldcup.org/mexico-city-to-host-2018-homeless-world-cup/

Mel Young & Harald Schmied

http://www.schwabfound.org/content/mel-young

The Guardian : https://www.theguardian.com/world/2018/may/07/different-goals-what-street-kids-want-from-the-other-world-cup?CMP=share_btn_fb&page=with%3Aimg-2#img-2

Centrepoint

https://centrepoint.org.uk/what-we-do/sport/street-football-team-england/

Collectif en jeu (france):

https://collectifenjeu.fr

https://www.youtube.com/watch?v=minWrcJV50k

Rapport OECD:

http://www.oecd.org/els/family/HC3-1-Homeless-population.pdf

Yale:

https://yaleglobal.yale.edu/content/cities-grow-worldwide-so-do-numbers-homeless

Habitat:

https://www.habitat.org/volunteer/build-events/world-habitat-day

Images:

https://thisisgoodwork.org/homeless-world-cup-2016/

https://www.weforum.org/agenda/2016/10/i-co-founded-a-homeless-world-cup-i-know-sport-can-change-the-world/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s