Le Mondial Féminin U-20 se déroule actuellement en France. Le saviez-vous ?

La coupe du monde féminine de football des moins de 20 ans se déroule actuellement en Bretagne, dans quatre villes hôtes (Dinan (1200 places), Saint-Malo (2 500), Concarneau (6500) et Vannes (9 500). Débuté le 5 août, le mondial prendra fin le 24 au soir, à Vannes.

Passionnée par le football, c’est tout naturellement que je me suis inscrite une deuxième fois (après l’Euro 2016) pour participer, en tant que volontaire, à une compétition internationale. Pour offrir le plus beau des spectacles, nous sommes environ 600 volontaires, répartis sur les quatre sites bretons. Affectée au service « Protocole VIP » (Very Important Person), c’est avec plaisir que j’ai pu me rendre compte de l’intérêt suscité par cette compétition, notamment auprès d’un public féminin. Dans les mentalités, le football reste un sport d’hommes, pratiqué et adulé par les garçons. Or, j’ai pu voir dans le public énormément de femmes, qu’elles soient anciennes joueuses ou non (Laure Boulleau, Laura Georges, Camille Abily, Corinne Diacre), élues territoriales, parlementaires, première dame, supportrices ou spectatrices, comme vous et moi.

39077312_273576469904829_579232741376131072_n
Tribune VIP ©Marie Désévédavy

Bien que s’agissant de deux événements différents (d’un coté un Euro, de l’autre un Mondial), la plus grande divergence réside non seulement dans l’âge des joueurs et joueuses, mais aussi et surtout dans le sexe des adeptes du ballon rond.

Ce mondial féminin des moins de 20 ans, opposant 16 équipes, jouit d’une faible visibilité. Au niveau médiatique, cette compétition se joue dans l’ombre. En amont, peu d’articles ont été rédigés. Pendant le mondial, peu de chaînes et télévisions (Direct 8, uniquement les matchs de l’Equipe de France) retransmettent les matchs, ou simplement parlent de ces jeunes joueuses. Relèves de l’Equipe de France, de l’Equipe d’Allemagne, de Chine, du Paraguay, et bien d’autres, ces jeunes femmes et adolescentes représentent l’avenir du football féminin. Des supporters, touristes, ou simples curieux se rendent dans les différentes enceintes sportives. Sans pour autant réussir à combler chaque stade, les spectateurs repartent, sourire aux lèvres, tout heureux d’avoir pu assister à cette compétition féminine.

39055609_936308339890488_3468658490677919744_n
Joueuses de l’Equipe d’Haïti ©DD

Ces joueuses, autant méritantes que les hommes, que les bleuets, souffrent d’une médiatisation sportive différenciée. Le football reste encore une discipline sportive masculine. Il nous est plus facile de citer des joueurs que des joueuses. Les champs médiatique et publicitaire représentent une grande partie de notre quotidien. Chaque jour, nous sommes confrontés à des publicités visuelles ou sonores, de même pour les informations journalistiques que nous entendons ou lisons. Ces deux domaines peuvent avoir une grande influence sur notre manière de vivre, de nous comporter, de penser. Ainsi donc, c’est un cercle vicieux. Si nous consommons uniquement des informations médiatiques et publicitaires provenant des grands groupes, c’est avec difficulté que le football et le sport féminin en général se fera davantage connaître. En revanche, si le public exprime un certain attrait envers les pratiques sportives féminines, on pourrait espérer un essor médiatique pour ces dernières.

Ce lundi 20 août, les joueuses de Gilles Eyquem affronte l’Espagne en demi-finale. L’autre rencontre oppose l’Angleterre au Japon. A la suite de cette journée, nous connaîtrons les finalistes, pour le match du vendredi 24.

Enfin, du 7 juin au 7 juillet 2019, la France accueillera la coupe du monde féminine senior. La compétition se déroulera dans les stades de Grenoble, Le Havre, Rennes, Lyon, Montpellier, Paris, Reims, Nice et Valenciennes. Il ne reste qu’à espérer que cette compétition suive la même lancé que le mondial des moins de 20 ans, avec l’objectif d’accroître la visibilité, notamment médiatique, des sportives dans leur discipline.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s