#PastaDay – Histoires de pâtes

Penne : Non, je n’y crois pas ! Encore une fois, le petit Killian-François m’a pris pour un stylo et m’a frotté contre une feuille ! J’en ai marre, c’est tellement désagréable… Et puis à force je commence à m’effriter, moi ! C’est la troisième fois cette semaine, et on est même pas en WE encore. Si ses parents savaient un minimum comment éduquer cet enfant, ils lui auraient appris qu’il faut me MANGER. J’ai envie de prendre mon bain, qu’on me porte à la bouche et qu’on me mâche !! Assez de cette vie où je suis condamnée à être frottée contre une feuille de papier toute moche !

Coquillette : Pff, tu parles… T’en as de la chance, tu sais. Quand les gamins arrêtent de jouer avec toi, tu peux être servie dans les meilleurs restaurants. On te sert avec de l’excellente sauce bolognaise, avec du bon pesto !! Moi, en plus d’être ridiculement petite, tu sais comment on me cuisine ? Avec du beurre bas de gamme, parfois avec du fromage, si j’ai de la chance ! Je suis LA pâte préférée des étudiants fauchés. Est-ce que tu crois que c’est valorisant, ça, hein ? Alors arrête de te plaindre, c’est pas de notre faute si t’as la forme d’un stylo, enfin !

Spaghetti : Ahahahah, je suis bien d’accord avec Coquillette, cette fois. Tu te plains vraiment pour pas grand chose, Penne. Ca se voit que t’as jamais eu de VRAIS problèmes toi. Tout ça, ce ne sont que des problèmes de riches. Pense à moi, que des êtres ignobles brisent tout le temps simplement parce qu’ils sont pas foutus de me cuisiner correctement ! A croire qu’ils savent pas m’enrouler autour d’une fourchette, waah c’est si compliqué ! Dans ma terre natale, l’Italie, même les enfants savent le faire. Alors qu’on me parle pas de capacités, sinon je vais commencer à m’énerver et on aura plus besoin de rajouter du piment dans ma sauce !

Oreillette : Oui, enfin, je vous trouve bien mignonnes, hein, mais bon…vous diriez quoi si vous aviez pratiquement le même nom qu’une partie pas très esthétique du corps humain ? Qui trouve des oreilles sexy, franchement ? Qui ??

Spaghetti : J’avoue que c’est pas facile, mais au moins on te brise pas toi. Moi, à chaque fois qu’on me brise, mon âme se fend un peu plus. Je commence en avoir ras le bol (de nouilles) !

Pâte alphabet : Ah…ah…ah (pleure de désespoir dans son coin)

Coquillette : Bon j’avoue que, finalement, on est pas si mal loties face aux pâtes alphabet… Les pauvres, elles finissent toujours sur le visage d’un enfant qui ne sait pas manger correctement…

Farfalle : Je vous trouve un peu tristes à pleurer sur votre sort, quand même… Regardez, moi je vis bien mon statut de pâte !

Penne : Tu t’es vue aussi ?! T’as la forme d’un papillon ! C’est si…poétique… Ahh, tu te rends pas compte de la chance que t’as.

Farfalle : Mhh…Peut-être, peut-être. Sur ce, je m’envole les amies, l’eau de cuisson est en train de bouillir.

Oreillette, marmonnant : Et en plus on la choisit tout le temps…

Pâte alphabet, désespérée, se jette de la table, mais arrive intacte par terre. Le cuisinier l’aperçoit et, nostalgique, se rappelle de son enfance. Il décide de bouleverser sa recette du jour. Il repose la farfalle, qui, déçue, commence à insulter toutes les autres pâtes.

Fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s