Conchylium

Création séduisante de la nature

Créature sublime mais laide

Monstre vivant sur terre

Laideur magnifique

Naïve ironie de la foule

Précipitée et exécrable

L’encre coulante sur des joues

Dont la royauté de leur innocence est vite oubliée

Tombant dans le monde de cratères

Dans l’oubliette de la vie

Attendant la mort

La faim de mourir

De la fumée

De liquides et de substances

Un cœur serré prêt à exploser

De contradictions joyeuses

Puis fanées

Comme une petite fleur bleue

Une création musicale qui tombe à l’eau

Dans les tréfonds des rêves d’enfants

Trop vite rattrapés par un mal.

Créature sublime

Dans un florilège de poème

Vivant le Diable au corps

Faim de vie

Éradiquée par la maladie

Interprétant la fin du monde

Exorcistes du bonheur

Dont l’ambition et les rêves détruisent les mœurs

Effacés d’un coup de marqueur noir

Pour voir ce que personne ne voit

Pour entendre ce que personne n’entend

Faire des dessins à l’aquarelle

A l’eau salée

De vos larmes

Affichées sur Instagram

Coulantes et bavantes

Destructrice de la beauté du monde

Larmes brûlantes sur la limace

Que je suis

Simple mollusque sur votre peau

Mou et lent

Éclatant vos verrues et vos furoncles

En attendant votre fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s