Romain Bourillon-« J’ai toujours baigné dans l’art »

Romain Bourillon est un jeune photographe autodidacte. Son travail m’a tout d’abord frappé par une originalité ainsi que des effets intéressant à travers une retouche assumée. A entendre sa voix, c’est celle d’un jeune passionné de 17 ans que l’on entend, celle d’un amoureux de la photo tombé dedans malgré lui, bien que remerciant la fortune de l’y avoir baigné. Ses photos sont surtout à mon sens, l’histoire d’une ambition inachevée, et d’une volonté de réussir à toute épreuve, imagée dans des clichés de mode parfois sur-pensé, parfois dû à la météo. C’est cette ambivalence qui représente le mieux son travail, l’ambition servie par la fortune, pour un résultat des plus intéressants.

romainbourillon3
© Romain Bourillon

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Romain j’ai 17 ans, je suis en terminal communication visuel (bac pro) et je compte faire un BTS de photographie. J’aimerais aussi passer m’a troisième année aux Gobelins (école de 3d d’animation pour étudier la photo NDLR). Ils ont des contacts dans le monde de la photo, et cela est important pour moi.

Depuis le début 2017 mes photos marchent bien, j’ai collaboré avec plusieurs magazines. A la fin de l’année prochaine je vais faire une exposition dans un musée d’art moderne. J’ai pu être publié dans des magazines new yorkais, français et londoniens, ainsi que dans Vogue Italie. J’aimerais intégrer une agence de photographe de talent.

Avec mon travail je souhaite m’orienter vers un questionnement sur la société. J’ai deux shootings de mode sur la chirurgie esthétique et la drogue à venir, ainsi qu’un projet sur les violences conjugales tout en restant dans la mode car c’est tout de même mon domaine.

Pourquoi photographe et depuis quand ?

J’ai débuté la photo en 2012 lorsque ma mère a reçu un appareil. Je le lui prenais et je faisais des shooting avec des copines en utilisant des lampes et un ventilateur pour donner de l’effet. Je faisais aussi des photos d’animaux. Je ne sais pas quel a été le déclic, mais en 2015 j’ai commencé à me spécialiser dans la photo de mode. J’étais dans plusieurs défilés récemment, notamment Gucci. Le fait d’aller en défilé me fais réfléchir au fait que peut être c’est un milieu qui me tente. 

Mert and Markus DR

Qui ou quoi t’inspire au quotidien ? 

Le duo Mert and Markus m’inspire beaucoup. Pour moi ils sont à la limite du superficiel et pas dans le réalisme à outrance, ils retouchent ouvertement sans se cacher. J’aime également beaucoup Steven Missel. Mon inspiration vient également de mon environnement, par exemple pas loin de chez moi, il y a une usine désaffectée, et j’aimerais bien y faire un shooting.

Pourquoi la photo de mode ?

Comme je l’ai dit, je ne sais pas d’où m’es venus ce déclic pour la mode. Ma mère est artiste peintre, et je pense que cela m’a influencé. J’ai fait du dessin, et j’ai toujours baigné dans l’art.

romainbourillon5.jpg
© Romain Bourillon

Pourquoi tant de portrait ?

Récemment je ne pouvais pas prendre de tenues complète pour cause de matériel, désormais j’ai le matériel nécessaire, c’est donc une raison purement technique.

Quel est le point important de tes photos ?

Cela dépend des commandes, parfois les vêtements, le maquillage etc. Je suis également confronté à un problème : pour faire ressortir la personne aujourd’hui, il est facile de le faire avec les technologies, je pense qu’il y a un problème actuellement avec les photos retouchés. Il est obligatoire de le signifier en magazine concernant le corps, mais pas sur le visage. Le fait de retoucher à outrance ne me dérange pas plus qu’il ne dérange le milieu de la photo de mode, mais je sais que cela dérange beaucoup de personne dans le public notamment.

romainbourillon11
© Romain Bourillon

Comment gères-tu les commandes ?

Pour un créateur de mode ou une créatrice de bijoux, j’appelle le créateur qui fait les tenues pour le thème ou alors je bosse avec des magasins qui me prêtent des vêtements.

Comment se sont passées tes collaborations avec des magazines ? Comment te faire remarquer ?

Au départ, j’ai fait mes shootings et appelé les magazines, j’ai obtenu des refus et des oui. Dans un premier temps c’était donc des demandes de ma part. J’avais été publié dans un magazine marseillais et ils avaient fait un portrait de moi. Suite à ça les musées Cantini et Borély m’ont contacté.

Je prends du temps à faire les démarches pour les lieux etc. Une agence me permettrait de ne pas prendre ce temps.

As-tu une équipe ?

Je travaille avec des maquilleuses, au fil du temps j’en ai gardé quelques une que je commence à bien connaitre. Elles font aussi la coiffure ou alors j’ai une coiffeuse dédiée, un assistant lumière, et les mannequins.

Je trouve mes modèles, soit sur instagram ou alors autour de moi (l’année dernière j’ai démarché une seconde de mon lycée pour bosser avec elle et cela s’est fait). Je fais moi-même toutes mes retouches (au début cela me prenait 10 a 30 mn, aujourd’hui entre 4h et 5h). La post-production est à mon sens une part énorme du travail, elle me permet de rajouter mon grain de sel.

Amertume NB.jpg
© Romain Bourillon

As-tu une photo préféré ?

Je devais faire un shooting sur une montagne de sel en Camargue, et avec la maquilleuse j’avais acheté un bonnet de bain. C’est à ce moment que j’ai découvert le rapport au bonnet ou à la cagoule, et je le trouve particulièrement intéressant.

Un message ou un conseil ?

J’ai appris seul avec internet, bien que je compte participer à des stages, pour moi le créatif prime sur la technique pure.

Quelque chose que tu as voulu faire que tu as pu réaliser ?

J’ai pu faire un shooting dans un avion, j’ai particulièrement aimé ce moment mais je n’avais malheureusement pas le matériel nécessaire pour ce que je souhaitais faire sur le moment.

Des idées de photos pour la suite ?

Dans mes prochains shootings je pense donner plus de profondeur à mes photos, en m’inspirant notamment de périodes historiques précise comme la Renaissance italienne ou d’institutions comme l’Eglise catholique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s