Mon cœur a ses raisons que ma tête ne comprend pas.

Il y a tant de choses que je voudrais encore te dire, tant de moments que je voudrais encore partager, tant de conversations que je voudrais encore avoir. Et puis soudainement plus rien. Plus un sourire, plus une parole, plus un regard. Soudainement tout s’arrête. Mais pourquoi ? Je vous en prie dites-le moi, expliquez-le-moi : pourquoi ?  Mon cœur voudrait hurler sa rage. Mon cœur voudrait crier sa douleur. Doucement mes larmes coulent. Si ma tête tente tant bien que mal de calmer mon cœur, c’est peine perdue. Mon cœur s’entête. Il refuse d’écouter. Il est brisé. Mes lèvres chuchotent des mots de réconfort. Mon cœur y croit à peine. Il ne le peut pas. Comme une vague nous frappant en pleine figure, comme un vide, qui, progressivement nous envahit. Ce vide m’était jusqu’alors inconnu. Ce n’est pas un vide qui se remplace, pas un vide qui se comble, pas un vide qui se reconstruit.  Ce vide-là est douloureux et incompréhensible.

Pourquoi ? Ce mot raisonne dans ma tête, une fois, deux fois puis des dizaines. Pourquoi faut-il que tout s’envole, ne laissant que des brides de souvenirs à la fois heureux et douloureux ? Face à eux, je suis tellement impuissante. Que faire ? Si toutes nos constructions sont destinées à s’écrouler ? Que faire, si tout est voué à s’évaporer ? Non je refuse ! Tout ne peut pas s’arrêter comme ça. L’histoire a forcement une suite. Encore une fois, ma tête et mon cœur sont en désaccord. Mon cœur a ses raisons que ma tête ne comprend pas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s