La radio, une école de la vie

Aujourd’hui, Mercredi 13 Février, c’est la journée internationale de la radio.

La radio, ça a marqué les plus grands moments de notre histoire, comme l’appel du Général de Gaulle. Mais c’est aussi bien plus que cela. C’est un média qui permet à un grand nombre de personne de s’exprimer d’une manière singulière.

Dans cette société où beaucoup de choses passent par la gestuelle, le regard, la prestance physique, la radio met un point d’arrêt à tout cela. Ça n’est pas la même chose de s’exprimer lorsque c’est uniquement la voix qui compte. Tout change alors : la posture, la respiration, le regard. Malheureusement, les captations dans les radios nationales (France Inter, RTL) permet aux personnes interviewers de pouvoirs faire les shows-mans/girls. Or dans la radio, il faut avant tout convaincre physiquement les personnes qui sont autour de la table.

Mais c’est aussi pour les chroniqueurs et chroniqueuses une pression supplémentaire : comment écrire correctement pour la radio ? Comment respecter les contraintes posées pour produire un discours clair, précis et audible ? Comment paraître naturel tout en lisant une feuille ? C’est ici que vient l’art de l’écriture radiophonique, l’art de la communication.

Car après tout, est-ce que le discours d’une personnalité politique et un (ou une) journaliste ne fonctionne pas de la même manière ? Est-ce que leur objectif n’est pas le même, celui de convaincre un auditoire ? Et est-ce que leurs paroles ne sont pas les mêmes ? Rapide, courtes et malgré tout efficace ?

La radio est à la télévision ce que le théâtre est au cinéma : la première étape. En effet, si la science ne s’était pas déjà penchée sur les vibrations des voix sur les membranes et leur retransmission sur des milliers de postes, comment aurait-on pu faire de même avec des images ? Evidemment, aujourd’hui, avec tout ce qui est proposé comme différentes images, la radio semble un peu mainstream. Mais pas sur tout : la télévision, c’est surtout chez soi, au chaud, devant une cheminée. Mais la radio, c’est dans la voiture en allant au travail (pas facile de transporter un écran plat pour écouter les informations, non ?). N’y a-t-il pas un plaisir certain d’avoir le suspens de qui parle ? De ne pas savoir à qui associer cette voix qui nous parle du dernier spectacle des Chiens de Navarre ? Dans ce monde où tout est transparent, l’anonymat d’une voix sur un poste de radio est appréciable.

Résultat de recherche d'images pour "appel du 18 juin"
Appel du 18 juin par le Général de Gaulle. Image Domaine Public

Vous l’aurez compris, la radio, c’est à mes yeux le plus beau média du monde. Ça n’est d’ailleurs pas pour rien si la plupart de mes articles sont sous le format audio. La radio, je suis tombé dedans quand j’étais au lycée. Rien ne semblait me diriger vers ça, et pourtant… Aujourd’hui, je continue a patauger dans cette piscine d’apprentissage. La façon de réfléchir, structurer ses phrases, ses pensées, mais aussi sa répartie, son débit… La radio, comme beaucoup de choses, est une école de la vie. Elle permet d’apprendre plus tard à savoir s’exprimer devant un auditoire. Quelle pression quand on sait qu’une soixantaine de personnes vous écoute en direct. Quelle pression quand on sait que notre parole peut être réaborder dans un repas de famille, ou autour d’un café entre collègues.

La radio, c’est tout ça, mais bien d’autres choses encore. La confiance, l’esprit d’équipe, l’entraide, le partage, le respect. Oui, c’est bien simple : une école de la vie.

 

NB : La rédac cheffe vous présente ses excuses pour l’image en Une qui est un cliché absolument honteux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s