De Diégo Vitarela à Gordon Banks : Retour sur les quatre tragédies qui ont endeuillé le football en 2019

L’année 2019 a très mal commencé avec la mort d’un jeune adolescent du FC Lescar. Diégo Vitarela s’est effondré des suites d’un arrêt cardiaque qu’il a contracté pendant la deuxième mi-temps d’un match de U15. Malgré les premiers soins administrés sur place, puis par le SAMU, il est mort en raison de cet arrêt cardiaque. Le club, le district de Football des Pyrénées-Atlantiques et la FFF (Fédération Française de Football) lui ont rendu hommage le jour-même dans un communiqué en expliquant « être sous le choc » et en ayant une pensée pour « sa famille et ses nombreux copains dans ce moment difficile ».

Diégo Vitarela DR
Kylian Mbappé, une des grandes idoles du jeune Diégo, lui a d’ailleurs rendu hommage dans un communiqué. Il a ainsi déclaré :

« Diégo, de là où tu es, j’espère que tu continues à m’encourager aussi fort et que tu es toujours fier de moi. Tu es mon ange gardien qui me protège de là-haut. Si un jour je rate le cadre et envoie un tir dans les nuages, garde le ballon mon ami! Rien n’est plus vivant qu’un souvenir, tu es là haut, parmi les étoiles quelqu’un que je n’oublierai pas. Repose en paix mon pote! »

Un hommage salué par le club du FC Lescar et la famille du garçon de 14 ans qui ont grandement remercié le footballeur du Paris Saint-Germain.

Kylian Mbappé DR

De plus, un autre événement a choqué le monde du football : la disparition de l’avion qui transportait Emiliano Sala. C’est une tragédie qui aura marqué les fans de football français qui auront eu tout le loisir de voir l’attaquant argentin évoluer durant presque toute sa carrière en France. En effet, à 18 ans, après un seul petit match dans un club de deuxième division portugaise et une formation au Club San Martín en Argentine, Sala signe aux Girondins de Bordeaux. Pour peaufiner sa formation, il est prêté à de nombreux clubs. Le premier est l’US Orléans, alors en National (troisième division). Il finit co-meilleur buteur, avec 19 buts en 37 matchs, de ce championnat lors de la saison 2012-2013 (sa seule avec l’USO). La saison suivante, on peut le retrouver sous le maillot des Chamois Niortais en Ligue 2, où il inscrira 18 buts en plus de ses 3 buts en Coupe de France. Il revient finalement à Bordeaux mais, barré par la concurrence, il joue très peu et décide de repartir dès l’hiver suivant, toujours en prêt, au Stade Malherbe de Caen où il marquera 5 buts en 14 matchs de Ligue 1.

Emiliano Sala sous les couleurs bordelaises DR


Finalement, il quitte le club girondin et rejoint le FC Nantes qui l’achète pour 1 million d’euro mais avec une clause de rachat de 50% (si le FC Nantes vend Sala, la moitié de la somme revient à Bordeaux). Il signe donc le 20 juillet 2015 pour 5 ans en faveur des canaris. Il enchaîne alors les saisons et marque successivement 6 buts (tous en Ligue 1) en 2015-2016, puis 15 buts (12 en Ligue 1) en 2016-2017, et 12 buts (tous en Ligue 1) lors de la saison 2017-2018. La saison suivante, il est annoncé sur le départ, mais les offres n’affluent pas et Sala convainc ses dirigeants de le garder grâce à de grandes prestations. Il marque ainsi 12 buts en 19 matchs pendant la première partie de saison. Mais, le 19 janvier 2019, pendant le mercato hivernal, Cardiff City achète Emiliano Sala, pour 17 millions d’euros. Il signe un contrat de 3 ans et demi et quitte ainsi la France. 

Deux jours plus tard, alors qu’il venait de faire ses adieux à ses anciens coéquipiers, l’avion qui devait le ramener à Cardiff afin de disputer son premier entraînement avec sa nouvelle équipe disparaît au large de l’île de Guernesey. Sala avait d’ailleurs fait part de ses doutes à son coéquipier à Niort, Bordeaux et Nantes, mais aussi ami, Nicolas Pallois. En effet, il lui avait expliqué ne pas être rassuré en raison de l’état de l’appareil, un monomoteur à hélice, Piper PA-46-310P Malibu. De plus, avant de partir, il envoie un message qui deviendra terrible, au vu du destin de ce vol, où il explique avec ironie que l’avion est en train de « tomber en morceaux ». Il fait ensuite part de sa peur en se demandant « s’ils enverront quelqu’un [le] chercher, car on ne [le] retrouvera pas ». Ainsi, même si ces deux discours ne sont pas rassurants, ils faisaient plus mention d’une peur de l’avion que d’une panique. Malheureusement, ces paroles auront finalement une fonction

Le Piper PA-46-310P Malibu DR
En effet, l’avion disparaît le 21 janvier. Dès le soir même, des recherches sont entreprises par la police de Guernesey. Mais le 24 janvier, aux alentours de 16 heures, la police annonce mettre fin aux recherches, car ils considèrent que retrouver Emiliano Sala et son pilote David Ibbotson, un pilote privé expérimenté, vivants est impossible. La famille du numéro 9 argentin n’abandonne pas et récolte 300 000€, grâce notamment aux footballeurs de Ligue 1 comme Dimitri Payet (10 000€), Adrien Rabiot (25 000€) et Kylian Mbappé (30 100€). Les recherches reprennent et la famille paye donc un navire spécialisé dans les recherches sous-marines. Ce véhicule, équipé de sonar à balayage latéral, a détecté une épave, qui se révélera bien être celle de l’avion disparu. Un sous-marin téléguidé va par la suite trouver un corps dans la carcasse de l’avion. Le corps est remonté le 7 février et la police du Dorset identifie le footballeur argentin, mort de blessures à la tête et au torse. Le pilote lui n’a toujours pas été retrouvé et les recherches désormais menées par sa famille ont repris, toujours alimentées par des dons.

Depuis la disparition de l’avion, de nombreux hommages ont été rendus. En effet, dès le 22 janvier, les supporters nantais organisent une manifestation sur la Place Royale pour apporter leur soutien à la famille de Sala. L’entraîneur de Nantes, Vahid Halilhodžić rendra aussi un hommage émouvant en expliquant par exemple que « la vie est trop injuste ». Les supporters de Cardiff lui ont aussi rendu hommage avec notamment le slogan « On ne t’a jamais vu jouer, ni marquer, mais Emiliano, notre magnifique Bluebird, nous t’aimerons pour toujours ». Les Nantais et les Gallois vont d’ailleurs s’entraider afin de rendre un sublime hommage à l’attaquant. Un supporter gallois ira par exemple ramener la grande bannière où figurait le slogan cité précédemment. Depuis l’officialisation, les minutes de silence ont eu lieu sur les pelouses françaises et anglaises ainsi que sur les pelouses européennes, lors de la Ligue des Champions. Les funérailles ont eu lieu le 16 février 2019 à Progreso, le village natal d’Emiliano, en présence notamment de Nicolas Pallois.

Les funérailles d’Emiliano Sala, en présence de Nicolas Pallois

Le début d’année 2019 a aussi été marqué par une tragédie au Brésil. En effet, le 8 février, un incendie s’est déclaré dans le centre d’entraînement du club brésilien de Flamengo, situé à l’ouest de Rio. Cet incendie a fait 14 morts et 3 blessés (2 d’entre eux ont depuis quitté l’hôpital). Parmi ces 14 personnes, on peut retrouver 4 employés et 10 espoirs âgés de 14 à 17 ans. Cet accident a encore une fois fait réagir des personnalités importantes, à commencer par l’actuel président du Brésil, Jair Bolsonaro, très touché par « cette tragédie » « qui a enlevé la vie de jeunes qui entamaient leur chemin vers la réalisation de leurs rêves professionnels ». Neymar s’est lui aussi exprimé sur Instagram en postant sobrement « Mes condoléances ». Cet accident n’est pas sans rappeler le crash de l’avion qui transportait l’équipe de Chapecoense. Le 28 novembre 2016, le British Aerospace 146 s’était écrasé en Colombie et avait fait fait 71 morts (6 survivants dont 3 footballeurs).

Les 10 espoirs décédés dans l’incendie DR
Enfin, une grande légende du football nous a quittés le 12 février dernier. Gordon Banks s’est éteint au matin du 12 février à l’âge de 81 ans. Il est considéré comme l’un des plus grands gardiens de but de tous les temps. Il a notamment gagné la Coupe du Monde en 1966 avec l’Angleterre (la seule gagné par les Three Lions). Il a aussi réalisé un arrêt resté dans la légende lors de la Coupe du Monde suivante, 4 ans plus tard, face à une autre légende, Pelé (qui gagnera malgré cela sa troisième Coupe du Monde en 4 participations). Ce dernier avait d’ailleurs déclaré « J’ai marqué un but, mais le gardien l’a arrêté ». Banks doit cependant mettre un terme à sa carrière prématurément fin 1972 après un accident de voiture qui lui coûtera l’usage de son œil droit. Il aura joué à Leicester City et Stoke City, après avoir fait sa formation à Chesterfield; et aura été sélectionné 73 fois en Équipe d’Angleterre. 
Gordon Banks réalisant « l’arrêt du siècle » DR
Ces tragédies ont ainsi profondément touché les fans de football et même plus généralement les fans de sport. En effet, on ne peut que regretter Diégo qui est mort en faisant ce qu’il aimait, les jeunes du FC Flamengo en route vers un avenir radieux qui leur tendait les bras. On peut aussi pleurer Emiliano qui était un joueur exemplaire de par sa combativité, un joueur que l’on ne peut qu’aimer. Enfin, la mort d’une légende qui a inspiré de nombreux jeunes gardiens de but. Ainsi, cet article est là pour rendre hommage à ces sportifs mais aussi au pilote de l’avion David Ibbotson et aux 4 employés brésiliens morts dans l’incendie.

Le football n’est pas le seul sport concerné par des tragédies : le rugby a aussi été endeuillé par la mort de Nathan Soyeux, qui s’est éteint le 7 janvier 2019 à 23 ans. Il s’était senti mal suite à un choc pendant un match universitaire de rugby le 24 novembre 2018. Transporté à l’hôpital, il est resté dans le coma jusqu’à sa mort. L’athlétisme a été endeuillé par la mort de Michel Bernard à l’âge de 87 ans dans la nuit du 13 au 14 février. Il aura participé à 3 finales olympiques (en 1960 à Rome et en 1964 à Tokyo) et aura glané 11 titres de champion de France dans 4 épreuves différentes (1 500m, 5 000m, 10 000m et dans l’épreuve du cross-country).

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s