8 mars 2019 : un terrain glissant

Nous voilà sauvés ! Comme tout les ans, la journée « de la femme »  débarque et monopolise télés, radios, et réseaux sociaux afin de nous rappeler que la femme est bel et bien l’égale de l’homme. L’égale de l’homme ? Effectivement, et il est nécessaire de la rappeler car la beauferie d’aujourd’hui laisse une légère amertume sur nos souvenirs galants d’antan. Il est bien triste de devoir encore munir nos ovaires d’une journée des droits de la femme pour rappeler au monde que ce n’est pas nos règles qui font de nous l’infériorité du sexe masculin .

Il est aussi important de rappeler qu’il n’y a pas que le petit paquet coriace d’hommes machos qui reste qu’il faut montrer du doigt . Et oui , les femmes ne sont pas de mise.

Bref ! Si je puis me permettre d’utiliser une telle expression, au grand désespoir de nombreux confrères lettrés.

Je dis que l’on se méprend quelque peu sur l’appellation de « Journée de la femme ». Cette journée à pour honneur de célébrer les nobles luttes de nos ancêtres pour les droits des femmes. Ce n’est donc pas une journée qui donne à la femme raison à tout.

Enfin voici un terrain glissant, l’égalité femme-homme s’améliore de jour en jour. Seulement, il est important de ne pas oublier une chose : ne pas oublier quelles sont les valeurs du féminisme et pour quoi il faut se battre, au risque de virer féministe radicale où la surpuissance féminisme dépasse l’entendement.

Image de couverture via giphy 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s