Le 8 mars : une journée de lutte pour l’égalité

Le 8 mars a eu lieu la « journée internationale des droits de la femme », ou « journée internationale des femmes »,  mais en quoi consiste-t-elle et comment a-t-elle vu le jour ?

Résultat de recherche d'images pour "Clara Zetkin"
Clara Zetkin © domaine public

La création d’une journée internationale des femmes est proposée pour la première fois en 1910 par Clara Zetkin lors de la conférence internationale des femmes socialistes. Mais ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945 et la seconde guerre mondiale pendant laquelle la moeurs ne continue pas, la journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier. Néanmoins la date n’est réellement réinvestie qu’en 1970 et officiellement reconnue par les Nations-Unies en 1977, en France ce ne sera qu’en 1982. L’origine de cette journée s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations des femmes réclamant le droit de vote, des meilleurs conditions de travail, et l’égalité des sexes qui agitent l’Europe et le monde occidentale au début du XXème siècle. Elle se fonde  également sur les avancées législatives qui au cours de ce siècle ont fait progresser les droits de la femme dans la plupart des pays mais sont encore trop peu appliquées. Malgré tout, cette journée des femmes a fait évoluer leurs droits et a permis et appuyé entres autres le droit de vote et le droit à l’avortement.

Le 8 mars est un jour férié pour certains pays comme les États-Unis, l’Afghanistan, la Chine, la Russie ou encore le Vietnam. Mais (malheureusement) cette journée n’est pas encore définie comme un jour férié pour les Français. Partout dans le monde, des militantes féministes manifestent pour leurs droits et continueront de perpétuer la tradition jusqu’à ce que l’égalité entre les hommes et les femmes soit complètement atteinte. Cette journée est aussi l’occasion de rendre hommage aux femmes qui ont fait avancé nos droits, comme Simone de Beauvoir, Simone Veil, Olympe de Gouges ou Angela Davis. Chaque année, le 8 mars est aussi l’occasion de faire un bilan des avancées. Les femmes et les filles font face à une série de discriminations dés leur naissance et tout au long de leur vie qui compromettent leur perspectives d’avenir. 

Olympe de Gouges qualifiait le mariage religieux de « tombeau de la confiance et de l'amour ».
Olympe de Gouges qualifiait le mariage religieux de « tombeau de la confiance et de l’amour ». | Catel Muller – Editions Casterman

Mais pourquoi manifester et participer à la journée internationale du droit des femmes ? 

  • Parce que 47 000 femmes meurent chaque année à la suite d’un avortement clandestin, soit une femme toutes les 9 minutes.
  • Parce que les hommes gagnent 23% de plus que les femmes et leurs salaires est supérieur de 11% pour le même travail.
  • Parce qu’en 2017, un eurodéputé polonais déclare : «Les femmes sont moins intelligentes donc elles doivent gagner moins».
  • Parce que selon un sondage de mars 2016 : «Pour 27% des français, l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy».
  • Parce que le viol concerne 75000 femmes chaque année et que seulement 2% des violeurs sont condamnés par la justice.
  • Parce qu’en 2017 une seule femme était candidate pour chaque primaire.
  • Parce que 44% des femmes parlementaires ont reçues des menaces de viol, de mort ou d’enlèvement.
  • Parce que la violence conjugale touche une femme sur trois au cours de sa vie et 150 femmes meurent chaque année en France sous les coups de leur conjoint.
  • Parce que le mariage forcé touche une femme sur 3.
  • Parce que dans certains pays le viol est légal.
  • Parce que les clichés sexistes persistent.
  • Et parce que tous les jours, où que ce soit dans le monde, les femmes sont considérées comme des êtres inférieurs aux hommes et sont chaque jours victimes du sexisme. 

C’est ainsi que chaque année, des millions de

Résultat de recherche d'images pour "angela davis"
Angela Davis © domaine public

femmes se rassemblent pour lutter contre le sexisme et pour faire évoluer leurs droits, parce que naître fille c’est devoir surmonter beaucoup d’obstacles.

Tous les ans, l’ONU Femmes définit une thématique différente, il exhorte en 2019 les leaders et activistes à « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

Mais rappelons que ce combat ne doit pas être celui d’une seule et unique journée mais celui de toute l’année. L’inégalité homme-femme devrait être une priorité pour la France et le monde entier parce que l’inégalité homme-femme dans le monde n’est toujours pas abolie. C’est pourquoi de nombreuses associations se battent pour les droits des femmes et organisent des événements importants le 8 mars bien qu’il n’existe pas de programme officiel de cette journée.

Alors aujourd’hui, portez le ruban blanc !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s