Tchétchénie : le génocide continue

On la croyait anéantie par la Résistance, détruite par les débarquements alliés, n’ayant plus de refuge, après avoir quitté les mentalités, que les livres d’histoires ou de témoignages.  Et pourtant, soixante-douze ans plus tard, le Monstre s’est réveillé ; la démoniaque idée d’ériger des camps dans lesquels seraient exterminés quiconque aurait une couleur de peau, une religion, une orientation sexuelle ou une idéologie différente, et par … Continuer de lire Tchétchénie : le génocide continue

Automatisation du travail ; Métro, Robot, Dodo ?

Aujourd’hui, nous savons que la numérisation du travail est inévitable. En effet elle est un facteur clé qui influencera l’avenir du travail au cours des prochaines décennies. Si cette numérisation fascine , elle soulève aussi de nombreux débats. On peut alors se demander si elle ne constituerait pas une échappatoire à la célèbre devise « Métro, Boulot, Dodo » ou si au contraire elle ne ferait que … Continuer de lire Automatisation du travail ; Métro, Robot, Dodo ?

Poème pour Théo

Depuis toujours symboles de répression Avec leur uniforme et leur képi Les deux épaules pleines de galons Je parlais des flics, vous l’aurez compris C’est au mois de février cette année Que l’un d’eux montra son côté facho Après avoir insulté et violé Un jeune banlieusard du nom de Théo Il n’avait pas fait exprès, Théo C’était vraiment un accident Ils sont sortis tout seuls, … Continuer de lire Poème pour Théo

50 ans dans la vie d’une femme

À ces crétins qui les sous-estiment Je voudrais leur parler d’une femme Une femme qui avait pour nom Martine Qui détestait ceux qui sifflent les dames À son anniversaire, pour ses cinq ans Elle voulait un costume de chevalier Mais à sa grande déception, ses parents Lui avaient acheté une bête poupée Martine voulait être cow-boy à tout prix Avec des bottes, une paire de … Continuer de lire 50 ans dans la vie d’une femme

Berlin : Noël Meurtrier

« Si la seule solution est la mort, nous ne sommes pas sur la bonne voie. La bonne voie est celle qui mène à la vie, au soleil. On ne peut avoir froid sans cesse » – Albert Camus Quand j’étais petit, on m’apprenait que Noël était la journée de la paix et de la réconciliation. Ma mère passait en boucle des CD joyeux sur lesquels la … Continuer de lire Berlin : Noël Meurtrier