Albert Camus et les Possédés

« L’ébranlement que j’en ai reçu dure encore, après vingt autres années » déclare Albert Camus en 1959, juste après avoir terminé l’adaptation du roman de Dostoïevski pour le théâtre : « Les Possédés« . En 1972, la pièce sera mise en scène par Jean Mercure et jouée au Théâtre de la Ville. Retrouvez ici l’interview d’Albert Camus  à propos des Possédés en 1959 !   Continuer de lire Albert Camus et les Possédés

Akim – « La beauté est dans tout »

Aujourd’hui il sera question d’un homme, d’un photographe. Un petit gars de chez nous, un Lillois de 30 ans d’âge nommé Akim, dont le travail, l’ingéniosité et l’imagination vous transporteront littéralement à travers l’espace et le temps, le sublime et l’inconnu, la lumière et l’obscurité. Artiste polyvalent et autodidacte, son travail est le reflet d’un personnage, de son personnage, celui d’un amoureux des couleurs et … Continuer de lire Akim – « La beauté est dans tout »

XXIème siècle: où sont passés les intellectuels ?

 « Pour agir sur les hommes, les raisonnements ont besoin de se transformer en sentiments » (Raymond Aron, les étapes de la pensée sociologique).  Réveil des ambitions belliqueuses du régime communiste nord coréen, maintien des troupes américaines en Afghanistan, multiplication des zones de conflits et des foyers terroristes au Moyen-Orient, islamisme radical prenant pour cible les villes européennes: de l’Amérique du Sud à l’Asie septentrionale, le Monde … Continuer de lire XXIème siècle: où sont passés les intellectuels ?

Emmanuel Macron et l’Europe ou la désintégration actée de l’Etat-Nation

«  Ce n’est pas en fusionnant les souverainetés au bénéfice des technocrates, en prétendant ignorer la réalité séculaire des nations que l’on construira l’Europe. Les institutions aideront à faire naître le sentiment commun, elles ne sauraient le remplacer » (Raymond Aron, « La possible révision », Le Figaro, 24 novembre 1952). Il est pour le moins déconcertant qu’aux prémices de la seconde moitié du XXème siècle, certains sociologues, historiens et philosophes, aient … Continuer de lire Emmanuel Macron et l’Europe ou la désintégration actée de l’Etat-Nation

« Médiocrité, j’écris ton nom »

    « On s’étonne du succès de la médiocrité ; on a tort. La médiocrité n’est pas forte par ce qu’elle est en elle-même, mais par les médiocrités qu’elle représente; et dans ce sens sa puissance est formidable » Maximes et pensées de François-René de Chateaubriand. En cette veille du scrutin final qui déterminera le vainqueur de l’élection présidentielle, mes pensées se tournent aujourd’hui vers … Continuer de lire « Médiocrité, j’écris ton nom »