Albert Camus et les Possédés

« L’ébranlement que j’en ai reçu dure encore, après vingt autres années » déclare Albert Camus en 1959, juste après avoir terminé l’adaptation du roman de Dostoïevski pour le théâtre : « Les Possédés« . En 1972, la pièce sera mise en scène par Jean Mercure et jouée au Théâtre de la Ville. Retrouvez ici l’interview d’Albert Camus  à propos des Possédés en 1959 !   Continuer de lire Albert Camus et les Possédés

« L’art et la révolte ne mourront qu’avec le dernier homme. » Albert Camus

« Dans l’épreuve quotidienne qui est la nôtre, la révolte joue le même rôle que le «cogito » dans l’ordre de la pensée : elle est la première évidence. Mais cette évidence tire l’individu de la solitude. Elle est un lieu commun qui fonde sur tous les homme la première valeur : je me révolte donc nous sommes » Face à l’absurdité du monde, nous sommes loin d’être … Continuer de lire « L’art et la révolte ne mourront qu’avec le dernier homme. » Albert Camus

L’Hôte – 1957

Un instituteur, alors que la neige est tombée sur le plateau algérien où se situe la petite école dont il s’occupe, reçoit la visite d’un gendarme, qui lui amène un Arabe. Daru, l’instituteur, est alors chargé d’envoyer cet Arabe, qui a tué son cousin à cause de problèmes familiaux, dans la ville de Tinguit, pour qu’il puisse être jugé. Mais il va en décider autrement…entre … Continuer de lire L’Hôte – 1957

Edito du 8 août 1945

L’article qui va suivre a été écrit à la Une de Combat par Albert Camus le 8 août 1945 à propos du bombardement d’Hiroshima. Ces mots, toujours d’actualité, nous renvoient forcément au contexte de tension entre la Corée du Nord et les Etats-Unis mais plus que cela, ce texte prémonitoire met déjà ses lecteurs en garde contre les avancées technologiques qui sont trop souvent employées … Continuer de lire Edito du 8 août 1945

Le manifeste censuré de 1939

Le manifeste ci-dessous est une réflexion sur le journalisme tel qu’Albert Camus se le représentait. Il devait alors être publié le 25 novembre 1939 dans Le « Soir Républicain », un quotidien que l’auteur lui-même codirigeait à Alger. C’est Macha Séry qui le retrouve aux Archives nationales d’outre mer, à Aix en Provence. Rédigé près de trois mois après le début de la seconde guerre mondiale, il … Continuer de lire Le manifeste censuré de 1939