La Philosophie de la Goutte d’Eau

« Le courage de la goutte d’eau, c’est qu’elle ose tomber dans le désert » – Lao She La philosophie de notre époque consiste en un pessimisme cinglant face à un monde à sec. Tel un désert aride où l’humanité s’est depuis longtemps enfuie, nos esprits ne lui offrent plus qu’une façade de désamour, vidée de beauté et d’espoir, où l’individualisme se conforte et se complait au … Continuer de lire La Philosophie de la Goutte d’Eau

Mai 2017 – Réinventer la Politique

« Mais, feindre d’ignorer ce qu’on sait, de savoir tout ce qu’on ignore ; d’entendre ce qu’on ne comprend pas, de ne point ouïr ce qu’on entend ; surtout de pouvoir au-delà de ses forces ; avoir souvent pour grand secret de cacher qu’il n’y en a point ; s’enfermer pour tailler les plumes, et paraître profond, quand on n’est, comme on dit, que vide et creux ; jouer bien ou … Continuer de lire Mai 2017 – Réinventer la Politique

Avril 2017 : L’Heure du Choix, ou De l’Indécision

« En politique, le choix est rarement entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal. »                 – Nicolas Machiavel L’heure du choix est rarement un moment attendu ; l’isoloir est bien plus une chambre de torture qu’une salle d’exaltation. Recontextualisé, le choix est d’autant plus porteur de tensions : il suffit de regarder du côté de la Turquie, des Etats-Unis ou encore de … Continuer de lire Avril 2017 : L’Heure du Choix, ou De l’Indécision

Les catilinaires fillonesques

« La bêtise insiste toujours. » – Albert Camus, la Peste Jusqu’à quand François Fillon abusera-t-il encore de notre patience ? Tel est le cri du cœur que Cicéron n’aurait hésité à haranguer du haut de notre scène politique, scène où se joue depuis des semaines la farce désarmante et internationalement navrante des affaires du candidat républicain. L’affaire aurait pu avoir des allures comiques si elle n’avait pas … Continuer de lire Les catilinaires fillonesques

Edito février 2017 :le sacre de la dépolitisation

« L’appétit de l’argent et l’indifférence aux chose de la grandeur avaient opéré en même temps pour donner à la France une presse qui, à de rares exceptions près, n’avait d’autres buts que de grandir la puissance de quelques-uns et d’autre effet que d’avilir la moralité de tous. » – Albert Camus C’était en 1944, année trouble pour la presse française, que l’auteur exprimait l’amertume face à … Continuer de lire Edito février 2017 :le sacre de la dépolitisation

Edito du 4 janvier 2017 : le glas du journaliste

« Elever ce pays en élevant son langage » – Albert Camus Il n’y a pas si longtemps qu’Albert Camus se dressait contre la tournure que prenait en France le métier de journaliste. Déjà, le terme de métier me dérange. Il me semble que comme tout bon écrivain, un journaliste est avant tout un passionné ; un passionné d’idées, d’Histoire, de vérité, d’informations, d’époques et de rêves. Etre … Continuer de lire Edito du 4 janvier 2017 : le glas du journaliste

Edito du 14 décembre 2016

“Je puis tout pardonner aux hommes, excepté l’injustice, l’ingratitude et l’inhumanité.” – Denis Diderot Je ne pensais pas avoir à nouveau besoin d’écrire pour Alep. En repartant de la Madeleine l’autre soir, j’avais la naïve conviction d’avoir essoufflé tous les tracas de ma plume et que l’encre manquerait pour évoquer encore des massacres. Comme si en un texte, en une jetée hasardeuse, tout le malheur … Continuer de lire Edito du 14 décembre 2016