La révolution n’aura pas lieu

« Le XVIIème siècle a été le siècle des mathématiques. Le XVIIIème siècle celui des sciences physiques, et le XIXème celui de la biologie. Notre XXème siècle est le siècle de la peur. » – Albert Camus, Combat, Novembre 1946 Le siècle de la peur s’est-il prolongé jusqu’au nôtre ? Alors que les esprits les plus optimistes chantent les louanges des progrès scientifiques et des rebondissements technologiques, la … Continuer de lire La révolution n’aura pas lieu

L’homme de planche

Enfant pauvre d’Algérie, homme de foot (si je puis me permettre de dire), puis homme de lettres, Camus s’est beaucoup interrogé sur sa relation avec le théâtre, qu’il aimait passionnément. Cette vidéo nous informe de son amour pour le plateau avant de nous parler du bonheur. Ainsi, il semble associer cette notion avec le théâtre, de quoi ravir nos cœurs d’artistes, car la raison est … Continuer de lire L’homme de planche

Albert Camus, résistant de la guerre des fléaux

De l’indifférence des hommes est née la révolte de Camus. De l’absurdité du monde, Camus s’empare pour nous révolter. C’est peut-être dans la Peste, que l’absurdité des hommes sera la plus meurtrière. Déguisée sous la forme de chroniques, le roman prend pourtant bien la forme d’une tragédie classique. Une ouverture, une montée du drame, une crise et une retombée du mal. Seule originalité structurelle, le … Continuer de lire Albert Camus, résistant de la guerre des fléaux

Comment gagner de l’argent sans travailler (et vive les titres putacliques)

Ou sinon à la fin de la saison 7 de Game of thrones… Nan c’est bon CALMEZ-VOUS. Pas que le Trône de fer ne nous intéresse pas, mais ici il ne nous intéressera pas plus que le débat pain au chocolat vs chocolatine (et j’insiste, vraiment, arrêtez, pitié, pour le bien de l’intelligence humaine…). Oui bon bref alors, que dire ? Dans un souffle un peu … Continuer de lire Comment gagner de l’argent sans travailler (et vive les titres putacliques)

Albert Camus et les Possédés

« L’ébranlement que j’en ai reçu dure encore, après vingt autres années » déclare Albert Camus en 1959, juste après avoir terminé l’adaptation du roman de Dostoïevski pour le théâtre : « Les Possédés« . En 1972, la pièce sera mise en scène par Jean Mercure et jouée au Théâtre de la Ville. Retrouvez ici l’interview d’Albert Camus  à propos des Possédés en 1959 !   Continuer de lire Albert Camus et les Possédés

Journée du Souvenir de l’Holocauste : entre Mémoire et Oubli

A travers la vidéo qui suit, l’équipe de Combat a une pensée émue pour tous ceux et celles qui périrent durant l’holocauste, comme pour tous ceux qui, aujourd’hui encore, sont tués sans raison. La Mémoire et l’Oubli, poème de Serge Smulevic La Mémoire et l’Oubli cohabitent. Forcément. Et toutes le cohabitations ont une fin. Forcément. La qualité de la Mémoire dépend de la façon dont elle … Continuer de lire Journée du Souvenir de l’Holocauste : entre Mémoire et Oubli

« Je n’ai plus le temps »

“Je suis débordé(e)”, “J’ai trop de choses à faire”, “Je suis trop occupé(e) en ce moment”. Combien de fois ai-je entendu ces phrases, et combien de fois les ai-je moi-même prononcées…Combien de fois ai-je sorti l’excuse magique du “temps” pour expliquer un manque d’attention, un manque d’énergie, un manque d’envie, un manque de fraîcheur. Le temps, cette magnifique notion inventée par nous, par les Hommes. … Continuer de lire « Je n’ai plus le temps »