Mélina Hoffmann – «Il y a un printemps pour chaque chagrin. »

«Je suis malade. Aujourd’hui je le sais. Mais un jour je l’espère, j’écrirai cette phrase au passé. Ce ne sera pas un passé simple, non. Plutôt composé de souffrances, de mal-être, de désillusions. Mais d’espoir aussi. Infime lueur, presque invisible, presque éteinte, que je sens malgré tout, que je devine, que j’invente s’il le faut. Parce que je ne me laisse pas le choix. » C’est … Continuer de lire Mélina Hoffmann – «Il y a un printemps pour chaque chagrin. »

Dans une société superficielle

Nous vivons dans une société dans laquelle nous pouvons rencontrer tellement d’injustices dans tant de domaines. La colère se manifeste de partout. Les féministes hurlent leur colère face à une société qu’elles voient comme patriarcale, les salariés manifestent leur colère dans la rue face au patronat, un combat mené depuis tellement d’années maintenant. Tellement de colère à manifester encore, concernant la pauvreté, concernant la pollution, concernant le harcèlement qu’il soit scolaire ou non, concernant les maltraitances, mais la colère que je vais exprimer aujourd’hui est un cri de dégoût envers une société superficielle, où l’apparence est dominante sur tout le reste.  Continuer de lire Dans une société superficielle