Nicolas Houguet – « J’écris pour que ça résonne. »

 Je suis de ceux qui se jettent dans le vide et qui ressentent. Des maladroits qui ratent mais dont les erreurs finissent pas prendre des allures d’épopée. Je ne suis pas de ceux qui racontent. Je suis de ceux qui transfigurent.  J’ai toujours eu un crayon en main au fil de mes lectures. Dans le métro, en marchant, assise en terrasse ou calée contre un … Continuer de lire Nicolas Houguet – « J’écris pour que ça résonne. »

Christophe Manon – « La Littérature est salvatrice. »

« C’est ainsi que tout a commencé. Le jour était venu. Un jour comme un autre, pas plus. L’univers était en expansion et le monde tournait mollement sur son axe sans qu’on s’en aperçoive. » L’incipit du nouveau livre de Christophe Manon suffit à donner le ton. Comme une pièce de Camille Saint-Saëns, le texte passe de la lumière à l’obscurité sans crier gare, tisse des images … Continuer de lire Christophe Manon – « La Littérature est salvatrice. »

L’argent, religion du sage ou fléau des humains ?

« Hélas ! Mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami ! On m’a privé de toi ; et puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire au monde ! Sans toi, il m’est impossible de vivre. » – Harpagon in L’Avare de Molière Une chose est certaine, l’argent n’a pas attendu le XXIème siècle … Continuer de lire L’argent, religion du sage ou fléau des humains ?

La Mort, ce Triomphe

  « Tantôt sonnera l’heure où le divin Hasard, Où l’auguste Vertu, ton épouse encore vierge, Où le Repentir même (oh ! La dernière auberge), Où tout te dira : « Meurs, vieux lâche ! Il est trop tard !«  Baudelaire, l’Horloge in Les Fleurs du mal Trop tard pour vivre. Trop tard pour surpasser notre impuissance et notre paresse. « Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues Qu’il ne faut pas … Continuer de lire La Mort, ce Triomphe

2017 : Des mots pour changer le Monde

« Nous sommes tous dans la caniveau. Mais certains d’entre nous regardent les étoiles. » Oscar Wilde Il y a un an, le passage de la nouvelle année se faisait dans une douceur presque inaperçue. 2015 s’éclipsait et, perdue dans les douleurs qu’elle avait entrainées avec elle, elle laissait entrer 2016 sans aucun fracas. Mais 2016 était rancunière, et face à ce manque d’entrain de la nuit … Continuer de lire 2017 : Des mots pour changer le Monde