Tandis que la ville s’écroule

Tandis que la ville s’écroule, Que les amphores en foule, Craquent sous les pluies de bombes, Dans un fracas de tombes, Tandis que les familles survivent, Qu’encore les terreurs arrivent, Et que bêtes et hommes se tapissent, Dans la ville et ses cicatrices, Il est des dieux qui rient aux démocrates, Baignés de vies délicates, Loin de toutes réalités écarlates. Pauvres humains ! Pauvre pays ! Le … Continuer de lire Tandis que la ville s’écroule

A ceux qui ne rêvent plus

« Paris est une solitude peuplée. » Et ce soir, place de la Madeleine, j’observe la capitale qui se dépeuple. Il est des nuits comme celle-ci où les rues aspirent les foules comme une fourmilière et où seuls quelques solitaires flânent encore le long des boulevards. Peut-être, comme moi, tentent-ils en vain de retrouver une inspiration soudainement évanouie, comme si la ville endormie pouvait ranimer nos esprits. … Continuer de lire A ceux qui ne rêvent plus