Arnaud Le Guern – « Ecrire, c’est se mettre à nu. »

«La vie de mon père est un roman breton avec escales à Lyon, Joigny, Metz, au Tchad, au large de Chypre, sur les rives du lac Léman, à Riyad, dans le Var, à Koweït City. Un roman d’aventures. A moi de le raconter? Dans la famille, j’ai la place de l’écrivain. Identique à celle du mort, en voiture. Gare aux sorties de routes». Le nouveau … Continuer de lire Arnaud Le Guern – « Ecrire, c’est se mettre à nu. »

[Combat du sang, nouvel épisode] : Fusillade sur les Champs

Pour mener leur combat, certains font couler de l’encre. D’autres, quant à eux, font couler du sang. Jeudi 20 avril, aux alentours de 21h, un homme en voiture arrive avenue des Champs-Elysées à Paris et s’arrête au niveau d’un magasin : Marks & Spencer. Il se gare. Près de lui, un véhicule de la Direction de l’ordre public et de la circulation. A l’intérieur, des policiers … Continuer de lire [Combat du sang, nouvel épisode] : Fusillade sur les Champs

Brutus était de droite

«La société politique contemporaine: une machine à désespérer les hommes.» – Albert Camus Le 24 décembre 1992, la Grosse Bertha, papier sulfureux du grotesque mais délicieux Hara Kiri, titrait en première page « le dernier Noël socialiste. ». Quelques mois plus tard, Edouard Balladur montait glorieusement les marches de l’Elysée où il devait trainer la droite républicaine jusque dans les salons socialistes. Fin d’un gouvernement de gauche, … Continuer de lire Brutus était de droite

Solidarité, Liberté, Fraternité : l’échec de la France post Charlie

« Deux ans après, comment parler du 7 janvier 2015 ? » Difficile de se risquer dans un nouveau papier de ce genre lorsque même le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo ne sait pas comment s’y prendre. L’édito de Riss le rappelle bien : la journée du 7 janvier est passée de l’affaire-passion à l’affaire-tabou et toute la difficulté qui m’attend est de rendre un hommage à … Continuer de lire Solidarité, Liberté, Fraternité : l’échec de la France post Charlie

Vous n’aurez pas la presse jeune

Il y a quelques mois seulement que la presse satirique, la presse libre et délicieusement provocatrice symbolisée par Charlie Hebdo, a manqué d’être étouffée par une poussée d’obscurantisme. Aujourd’hui, c’est la presse jeune que l’on chercher à essouffler. Or, une telle idée est tout simplement impensable. Le 11 janvier, toute la France était Charlie ; cinq millions de personnes défilaient dans les rues, les autres applaudissaient … Continuer de lire Vous n’aurez pas la presse jeune