Zineb Ouadih : « Mon roman était la manière la plus naturelle pour moi d’allier mes trois passions »

Zineb Ouadih est une étudiante de première année à Sciences Po Paris, campus de Menton. Originaire de Meknès au Maroc, elle a écrit un roman, Jusqu’à la lune, qui se passe pendant la Deuxième Guerre Mondiale à New York principalement. Combat l’a rencontrée pour parler de son parcours hors normes. Combat : A quel moment as-tu commencé à écrire ton roman ? Zineb Ouadih : … Continuer de lire Zineb Ouadih : « Mon roman était la manière la plus naturelle pour moi d’allier mes trois passions »

Nail Demir, un nom oublié #JIEP3

“On ne résiste pas à l’oppression avec du papier et un crayon, même si cela peut faire partie du décorum de la résistance. Je pourrais aligner de belles phrases, mais je préfère ne pas le faire, par respect pour les deux êtres qui sont en grève de la faim depuis des mois et qui, comme si cela ne suffisait pas, sont désormais en prison”. – Mehmet … Continuer de lire Nail Demir, un nom oublié #JIEP3

Les piliers fondateurs [Epix & Combat]

ATTENTION : cette tribune a été écrite à deux mains entre  Jérôme Ruchou, fondateur d’Epix et moi-même en tant que Présidente de Combat. Saurez vous retrouver qui est qui ? Vaste péril qu’est l’exercice de la Tribune : étant amateur de brèves et de synthèses concises pour expliquer rapidement des idées, cela me donne l’impression d’être mis à nu car le travail est exigeant. Donner à … Continuer de lire Les piliers fondateurs [Epix & Combat]

Emmanuelle de Boysson : « La Littérature est une icône de Tolérance. »

« La vocation, c’est avoir pour métier sa passion. » Suivre les conseils de Stendhal, son plus grand amour littéraire, Emmanuelle de Boysson n’a pas hésité une seconde à s’y risquer au point de faire de sa passion pour les mots la matrice de sa vie. Ecrivain, critique littéraire, mais aussi Présidente du prix de la Closerie des Lilas depuis dix ans, rien ne semble altérer sa … Continuer de lire Emmanuelle de Boysson : « La Littérature est une icône de Tolérance. »

Edito du 4 janvier 2017 : le glas du journaliste

« Elever ce pays en élevant son langage » – Albert Camus Il n’y a pas si longtemps qu’Albert Camus se dressait contre la tournure que prenait en France le métier de journaliste. Déjà, le terme de métier me dérange. Il me semble que comme tout bon écrivain, un journaliste est avant tout un passionné ; un passionné d’idées, d’Histoire, de vérité, d’informations, d’époques et de rêves. Etre … Continuer de lire Edito du 4 janvier 2017 : le glas du journaliste

Aurons-nous la force ?

Quatre enfants courent aux pieds d’une statue décorée pour l’occasion. La scène pourrait ressembler à celle des films magiques que la télé s’amuse à rediffuser sans relâche chaque année. Il manquerait simplement un peu de neige pour qu’elle devienne féerique. L’image de ces enfants reste ancrée dans ma tête sans que je puisse dire pourquoi. Aujourd’hui encore elle revient vers mon esprit dans un moment … Continuer de lire Aurons-nous la force ?