Rêvelise Rohart – « La photographie me procure des émotions que la vie m’a enlevées à une certaine époque »

En quelques mots, qui êtes vous ?  Je suis Rêvelise Rohart, j’ai 24 ans, je suis née à Lens dans le bassin minier et je vis maintenant en métropole lilloise. Je suis photographe professionnelle depuis 2016 et dés mes débuts, je me suis mise à photographier la sexualité des couples, spécialité pour laquelle je tends à me consacrer exclusivement. Qu’est ce que vous recherchez à travers … Continuer de lire Rêvelise Rohart – « La photographie me procure des émotions que la vie m’a enlevées à une certaine époque »

Camus du mois : L’Etranger

  L’une des œuvres les plus connues d’Albert Camus est sans conteste L’Etranger. L’histoire est celle de Meursault, habitant à Alger en Algérie française. Dès le début, le narrateur et personnage principal nous annonce la mort de sa mère et les péripéties pour se rendre aux obsèques. Ensuite, il nous raconte comment il a rencontré un semblant de relation sentimentale mais aussi sa rencontre avec … Continuer de lire Camus du mois : L’Etranger

Christelle Haudebourg : « J’en ai fait quelques grèves, mais là, c’est sans précédent. »

La réforme du baccalauréat et du lycée a beaucoup fait parler durant la dernière année scolaire, notamment à la fin, lorsque certain.e.s professeur.e.s ont fait le choix de la rétention de notes pour protester contre les vœux de Jean-Michel Blanquer. Rencontre avec l’une de ces professeures grévistes, Christelle Haudebourg. Pierre Courtois–Boutet : Bonjour Christelle Haudebourg. Vous êtes prof de maths dans l’académie de Rouen et vous … Continuer de lire Christelle Haudebourg : « J’en ai fait quelques grèves, mais là, c’est sans précédent. »

Hans Bolaert, le vivant et l’inerte

J’ai rencontré Hans Bolaert en seconde, alors qu’il venait de s’acheter un nouvel appareil photo, dont il parlait souvent.  Cherchant à compléter mes connaissances en optique, je m’étais tournée vers lui pour approfondir mes cours de physique. J’ai découvert alors qu’il était réellement passionné par le 8ème art : aujourd’hui, puisque Combat met à l’honneur, chaque mois, un.e photographe, mon choix s’est porté sur lui. Peux-tu te … Continuer de lire Hans Bolaert, le vivant et l’inerte

Du pain, des roses et beaucoup de bienveillance avec Marie Plégat

J’aurais aimé écrire que c’est autour de la bonne tasse de café d’un bistrot parisien – douillet mais quelque peu au dessus de nos moyens – que j’ai retrouvé Marie Plégat, fraîchement diplômée de l’école Estienne pour parler de son projet de fin d’année. On aurait sans doute eu cette même conversation, mais avec un peu de chance, on serait restées parler encore un peu … Continuer de lire Du pain, des roses et beaucoup de bienveillance avec Marie Plégat

Le barde – Le barde 2 suite

« Et bien si tu sais te servir d’une arme tu seras admis d’office c’est écrit. – Payé ? – Payé bien sûr, d’ici une semaine, mais si seulement tu survis… Aha ! »   Les deux hommes se faisaient face. La table les séparait. L’un imposait sa richesse et était armé jusqu’aux dents. L’autre était presque nu, une tunique cachait la moitié de son corps qui devait être … Continuer de lire Le barde – Le barde 2 suite

Le diktat du « summer body »

A l’approche de l’été, les injonctions sur l’apparence que devrait avoir notre corps se multiplient, jusqu’à donner naissance à ce que l’on nomme la tendance du summer body, ou « corps d’été » si tu n’es pas très à l’aise avec l’anglais. J’ai donc décidé de me pencher sur la question, pour voir un peu à quel point cet énième diktat pue – peut-être que j’aime souffrir, dans … Continuer de lire Le diktat du « summer body »