Monsieur le Président, nous ne sommes pas en guerre

Non, Monsieur le Président, nous ne sommes pas en guerre. « Nous ne sommes pas en guerre contre une armée ou une autre nation » vous avez raison, nous ne sommes pas en guerre. La rhétorique de la peur et de la répression ne cachera pas longtemps votre responsabilité dans la crise que nous subissons. Elle ne cachera pas non plus votre responsabilité dans la … Continuer de lire Monsieur le Président, nous ne sommes pas en guerre

De la tendresse humaine

« Ils savaient maintenant que s’il est une chose qu’on puisse désirer toujours et obtenir quelquefois, c’est la tendresse humaine. » – Albert Camus, « La Peste » (1947) Depuis deux semaines déjà, le monde est devenu fou. Plutôt : le monde a oublié au pied du lit son masque de civisme, essentiel pourtant à dissimuler la fragilité de sa nature. Et l’on assiste médusés à un … Continuer de lire De la tendresse humaine

Catherine Hélène Sintès, une mère effacée

Cette nouvelle a gagné le deuxième prix de la nouvelle biographique Françoise Chandernagor en 2017 Les seules dates que l’on connaissait d’elle était hier. Hier ou aujourd’hui. Quelque chose de flou, d’incertain, de discret surtout, à l’image de son existence. Les dates de sa mort qui, au fond, n’était pas tellement sa mort à elle. Seulement celle d’un personnage à qui l’auteur avait emprunté son … Continuer de lire Catherine Hélène Sintès, une mère effacée

Marie Dosé-« Nous sommes en train de fabriquer les attentats de demain. »

  L’offensive turque qui a lieu dans le nord de la Syrie depuis six jours a entrainé, selon les autorités kurdes, la fuite de 800 djihadistes ou familles de djihadistes (dont une grande partie de femmes). Parmi eux, on retrouve des femmes et enfants français suivis par Marie Dosé, avocate pénaliste au barreau de Paris, qui mène un réel combat pour leur rapatriement. Si elle … Continuer de lire Marie Dosé-« Nous sommes en train de fabriquer les attentats de demain. »

La Tempête

Sous le ciel gris de Paris, quartier de la Goutte d’Or, des enfants jouent à la guerre entre les voitures mal garées. L’un imagine une épée grandiose en brandissant une vieille brindille, un autre dresse deux doigts en fusil et le pointe vers le ciel. « Pan ! Pan ! » hurle-t-il en lorgnant du coin de l’œil le pistolet en plastique arboré par son camarade. A des kilomètres … Continuer de lire La Tempête

Le Barde – Doux réveil 2

« Ils arrivent par le nord !… Ils étaient cachés dans les bois…  – Lâchez les chiens ! Que les piquiers se mettent en mur ! Qu’une unité de frondeurs nous soutienne… » Une volée de flèches l’interrompit. Les chiens attrapèrent les jambes et s’agrippèrent à la cuisse des chevaux, désarçonnant quelques archers montés. À terre, certains riaient se moquant une dernière fois des familles qu’ils avaient brisées dans leur … Continuer de lire Le Barde – Doux réveil 2

Nos bien-aimés criminels

« La justice des hommes est plus criminelle que le crime » – Francis Picabia Fermez vos livres et vos écrans : notre monde n’a plus besoin de fiction. Il est venu, le temps des dystopies. Nous voilà embarqués dans un siècle où les dérèglements climatiques, les conflits, les cataclysmes, font de chacun de nous un potentiel exilé. Et dans ce monde, celui qui tentera de nous aider … Continuer de lire Nos bien-aimés criminels

Beaucoup de bruit pour rien… ou pas ?

« When you play the game of thrones, you win or you die. There is no middle ground. » La bataille décisive aura lieu cette nuit. Entre ce samedi 18 mai et dimanche 19 mai, la guerre la plus sanglante de l’année n’épargnera aucun journaliste jeune. C’est un endroit coupé du monde, ou plutôt de l’Autre Monde ; celui où le commun des mortels vaque tranquillement à ses … Continuer de lire Beaucoup de bruit pour rien… ou pas ?

6 février 1945: Robert Brasillach, mourir en rimant

Au front la pâleur des cachots,/  Au coeur le dernier chant d’Orphée, / Tu t’en allais vers l’échafaud, / O mon frère au col dégrafé extrait de Chant pour André Chénier, poèmes de Fresnes, 15 novembre 1944  Robert Brasillach, demeure méconnu au milieu des « écrivains maudits » que sont Céline, Rebatet ou Drieu la Rochelle, comme si un voile d’infamie s’étendait, depuis sa condamnation … Continuer de lire 6 février 1945: Robert Brasillach, mourir en rimant

Victoria Bruné – « Les jeunes sont les racines de l’arbre du monde »

« Soit le changement que tu veux voir dans le Monde » (Gandhi) Etre le changement qu’elle veut voir dans le Monde, c’est le défi que s’est imposé Victoria, étudiante de 18 ans en première année à Sciences Po Menton. Passionnée d’Histoire et d’écriture, la jeune fille a publié cette année son premier ouvrage, La Voix d’une Jeune, dans lequel elle revient sur tous ces sujets d’actualité … Continuer de lire Victoria Bruné – « Les jeunes sont les racines de l’arbre du monde »