Le concours général : l’excellence superflue ?

Depuis 1749, le concours général distingue les meilleurs lycéens français dans un éventail de disciplines toujours plus large : des arts plastiques aux mathématiques en passant par le russe. Les candidats composent sur des sujets, certes conformes aux programmes officiels, mais dans le cadre d’épreuves plus longues (entre quatre et six heures) et aux exigences du supérieur, les présidents du jury enseignent souvent en faculté. … Continuer de lire Le concours général : l’excellence superflue ?