Pinar Selek, ils n’auront pas mon sourire et mon énergie ! #JIEP5

Pinar Selek, sociologue aux idées féministes, pacifistes et antimilitaristes née en 1971 à Istanbul, a passé une partie de sa vie à défendre les droits des moins favorisés, abandonnant la deuxième dans de multiples procès. Elle fait aujourd’hui partie de ces écrivains emprisonnées pour avoir commis le crime de dénoncer ce qui les répugnait dans leur société.   Ses problèmes ont commencé le 9 juillet … Continuer de lire Pinar Selek, ils n’auront pas mon sourire et mon énergie ! #JIEP5

Nail Demir, un nom oublié #JIEP3

“On ne résiste pas à l’oppression avec du papier et un crayon, même si cela peut faire partie du décorum de la résistance. Je pourrais aligner de belles phrases, mais je préfère ne pas le faire, par respect pour les deux êtres qui sont en grève de la faim depuis des mois et qui, comme si cela ne suffisait pas, sont désormais en prison”. – Mehmet … Continuer de lire Nail Demir, un nom oublié #JIEP3

La religion, parlons-en !

Si je décide d’ouvrir aujourd’hui un travail sur la religion, c’est que j’ai été confronté à une réflexion sur le sujet. Un des exercices qui est proposé à tout scout de tradition catholique, consiste à s’isoler pour rédiger une lettre à soi-même, restituée un an plus tard encore scellée, dans le but de prendre conscience de son cheminement. Cette lettre donne notamment l’occasion de s’interroger … Continuer de lire La religion, parlons-en !

De la culture de la liberté au XXIème siècle

Je souhaiterai, si cela ne vous importune de trop, développer un certain nombre de points qui ont été évoqués en cours et dont nous disputions. À savoir ce qui me semble être un biais de la vidéo relative au marché du travail, l’antagonisme marxisme-anarchisme sur les questions de la subjectivité et de la conscience humaines, la corruption de l’université moderne, la possibilité d’une liberté individuelle. Je … Continuer de lire De la culture de la liberté au XXIème siècle

Good Morning Cambodia

Le paysage s’assombrit une fois de plus sur ce tout petit pays tant convoité, enclavé entre la Thaïlande et le Vietnam. Le Kampuchea, si bien décrit par Patrick Deville, semble de nouveau se diriger vers un avenir obscurci. Depuis le mois d’août 2017, le climat politique tend à devenir électrique. Après plus de trente-deux ans de pouvoir, le Premier Ministre Hun Sen devra remettre son … Continuer de lire Good Morning Cambodia