Arnaud Le Guern – « Ecrire, c’est se mettre à nu. »

«La vie de mon père est un roman breton avec escales à Lyon, Joigny, Metz, au Tchad, au large de Chypre, sur les rives du lac Léman, à Riyad, dans le Var, à Koweït City. Un roman d’aventures. A moi de le raconter? Dans la famille, j’ai la place de l’écrivain. Identique à celle du mort, en voiture. Gare aux sorties de routes». Le nouveau … Continuer de lire Arnaud Le Guern – « Ecrire, c’est se mettre à nu. »

Edito février 2017 :le sacre de la dépolitisation

« L’appétit de l’argent et l’indifférence aux chose de la grandeur avaient opéré en même temps pour donner à la France une presse qui, à de rares exceptions près, n’avait d’autres buts que de grandir la puissance de quelques-uns et d’autre effet que d’avilir la moralité de tous. » – Albert Camus C’était en 1944, année trouble pour la presse française, que l’auteur exprimait l’amertume face à … Continuer de lire Edito février 2017 :le sacre de la dépolitisation