L’hiver, c’est triste ?

Novembre arrive et avec lui la grisaille, le froid et l’humeur maussade. Cette période est très propice au surgissement de la tristesse, comme l’a montré Le Docteur Norman E. Rosenthal dans les années 1980. Il s’est intéressé au phénomène de la dépression saisonnière, scientifiquement nommée trouble affectif saisonnier (ou seasonal affective disorder, dans la langue de Shakespeare), voyant dans quelle mesure la disparition du soleil affectait notre humeur. … Continuer de lire L’hiver, c’est triste ?

Brutus était de droite

«La société politique contemporaine: une machine à désespérer les hommes.» – Albert Camus Le 24 décembre 1992, la Grosse Bertha, papier sulfureux du grotesque mais délicieux Hara Kiri, titrait en première page « le dernier Noël socialiste. ». Quelques mois plus tard, Edouard Balladur montait glorieusement les marches de l’Elysée où il devait trainer la droite républicaine jusque dans les salons socialistes. Fin d’un gouvernement de gauche, … Continuer de lire Brutus était de droite

Entre bénédiction du Christ et vénération du fric : Noël, cette mascarade

Réchauffement climatique oblige, cette année encore le ciel du 25 décembre ne sera qu’un couvercle de plomb et les rues un dédale de chemins froids et secs. Et sans ces tourbillons de neige qui illuminaient chaque veillée, le 25 décembre parait soudainement plus terne. Pantins électriques gigotant derrière les vitrines, jardins illuminés à faire sauter les plombs de toute la rue, Père Noël bedonnant à … Continuer de lire Entre bénédiction du Christ et vénération du fric : Noël, cette mascarade

Berlin : Noël Meurtrier

« Si la seule solution est la mort, nous ne sommes pas sur la bonne voie. La bonne voie est celle qui mène à la vie, au soleil. On ne peut avoir froid sans cesse » – Albert Camus Quand j’étais petit, on m’apprenait que Noël était la journée de la paix et de la réconciliation. Ma mère passait en boucle des CD joyeux sur lesquels la … Continuer de lire Berlin : Noël Meurtrier

Aurons-nous la force ?

Quatre enfants courent aux pieds d’une statue décorée pour l’occasion. La scène pourrait ressembler à celle des films magiques que la télé s’amuse à rediffuser sans relâche chaque année. Il manquerait simplement un peu de neige pour qu’elle devienne féerique. L’image de ces enfants reste ancrée dans ma tête sans que je puisse dire pourquoi. Aujourd’hui encore elle revient vers mon esprit dans un moment … Continuer de lire Aurons-nous la force ?