Ode à l’Humain

C’est un son de femme fantastique qui se fait entendre par cette fenêtre. Violoncelle aux cordes fatiguées des lourdes paupières de la grand-mère assise. Des yeux sereins elle regarde le monde qu’elle à créé, avec les siens, un monde de femmes à pantalons qui ne lâchent pas, qui chantent l’égalité de se pavaner au même titre que tout le monde. C’est l’homme qui passe dans … Continuer de lire Ode à l’Humain

Tous les pêchers du monde

Perso je préfère les abricots. C’est doux comme les mots avec lesquels on joue. Dans un combat sans fin criant à la diaspora au parfum poussiéreux comme du chocolat. Les mots je les écris, les décris, les réécris et les crie. Les verbes je les dessine, les dédessine, les redessine et les signe avec un cygne. Les études elles sont rudes et dans mon inquiétude … Continuer de lire Tous les pêchers du monde