La découverte de l’écriture (l’Alien II)

A lire d’abord sur Combat: « Arrivés sur la Terre. Ferme.«  Etrange, pensait l’Alien, même très étrange. Penché sur des écrits terriens, l’Alien, équipé d’habits de travail, étudiait des textes ramenés de la Terre par des chercheurs. Etrange, il n’avait jamais vu ça. Les mots s’entrelaçaient, parlaient de choses, de belles histoires, ou de répugnantes. Critiquant leur propre espèce. Evidemment, les Aliens ne connaissaient pas ce … Continuer de lire La découverte de l’écriture (l’Alien II)

Arrivés sur la Terre. Ferme.

2090, planète terre : deux Aliens venus de très loin dans l’espace consultent une vieille brochure de journal ramassée sur le sol, entre les débris radioactifs de cette bonne vieille planète Terre. Tous deux s’expriment d’un langage des plus étranges qui ici vous sera retranscrit au mieux pour votre confort : – Tu m’étonnes que cette espèce de fous se soit éteinte, quand on voit qu’ils s’amusent … Continuer de lire Arrivés sur la Terre. Ferme.

Vive les loutres et les coquelicots

Dans la vision anthropocentrée qui prévaut au sein de nombreux milieux, on attache peu d’importance à la biodiversité. Souvent réduite à une simple affaire de disparition d’ours polaires ou de pandas (qui en sont devenus le symbole, malgré eux), la disparition d’espèces est souvent réaffirmée comme une simple lubie de quelques écolos radicaux souhaitant protéger à tout prix toutes les espèces, pour la “beauté de … Continuer de lire Vive les loutres et les coquelicots

#JIST Insup-portable

Aujourd’hui, mardi 6 février, nous sommes la journée sans téléphone portable. Qui a bien pu avoir l’idée d’inventer une telle journée, me demanderez-vous ? Petite fierté nationale, c’est un écrivain français, Guillaume Marso, qui a eu la brillante idée en 2001. Cette journée a été créée au départ pour réfléchir sur l’utilisation des téléphones portables. Pourtant, quand on pense à la date de création de … Continuer de lire #JIST Insup-portable

On ne naît pas mère, on le devient

Il y a une semaine, l’une de mes collègues rédactrice a écrit une lettre à sa fille fictive. Une lettre qui a ouvert en moi une nouvelle angoisse ; celle de la génération que nous sommes prêtes à enfanter, celle qui naîtra de notre chaire inquiète de sa propre époque et qui, un jour, devra pendre notre place sur la scène croulante de notre monde. Cette … Continuer de lire On ne naît pas mère, on le devient