Nicolas Houguet – « J’écris pour que ça résonne. »

 Je suis de ceux qui se jettent dans le vide et qui ressentent. Des maladroits qui ratent mais dont les erreurs finissent pas prendre des allures d’épopée. Je ne suis pas de ceux qui racontent. Je suis de ceux qui transfigurent.  J’ai toujours eu un crayon en main au fil de mes lectures. Dans le métro, en marchant, assise en terrasse ou calée contre un … Continuer de lire Nicolas Houguet – « J’écris pour que ça résonne. »

Mélina Hoffmann – «Il y a un printemps pour chaque chagrin. »

«Je suis malade. Aujourd’hui je le sais. Mais un jour je l’espère, j’écrirai cette phrase au passé. Ce ne sera pas un passé simple, non. Plutôt composé de souffrances, de mal-être, de désillusions. Mais d’espoir aussi. Infime lueur, presque invisible, presque éteinte, que je sens malgré tout, que je devine, que j’invente s’il le faut. Parce que je ne me laisse pas le choix. » C’est … Continuer de lire Mélina Hoffmann – «Il y a un printemps pour chaque chagrin. »

Eva Byele : « Le théâtre, c’est là où résonnent les mots »

« Ma vie se consume dans mes livres. » C’est pourtant vivante et farouchement engagée qu’Éva nous fait part de son expérience, de sa vie ou plutôt de ses vies. Elle est écrivaine, elle est comédienne, elle est éditrice, elle est inspiration parce qu’elle est femme tout simplement. Particulièrement, parce qu’elle a réussi à être tout ça, sans aide et en luttant contre le vent contraire qui … Continuer de lire Eva Byele : « Le théâtre, c’est là où résonnent les mots »

La Vraie Vie, d’Adeline Dieudonné : une ode à la vie

« Je suis arrivée à la pente de sable et j’ai sauté. Là aussi, j’aurais voulu m’écraser en bas, que tout s’arrête. Entendre une dernière fois le rire de la hyène puis le silence. Et l’obscurité. Mais j’ai juste atterri quelques mètres plus bas, dans le sable jaune. J’ai sangloté là quelques minutes. J’enfonçais mes doigts dans le sable, griffais la terre humide à m’en casser … Continuer de lire La Vraie Vie, d’Adeline Dieudonné : une ode à la vie

Conchylium

Création séduisante de la nature Créature sublime mais laide Monstre vivant sur terre Laideur magnifique Naïve ironie de la foule Précipitée et exécrable L’encre coulante sur des joues Dont la royauté de leur innocence est vite oubliée Tombant dans le monde de cratères Dans l’oubliette de la vie Attendant la mort La faim de mourir De la fumée De liquides et de substances Un cœur … Continuer de lire Conchylium

Simone Veil au Panthéon

C’est assez curieux je trouve, la manière avec laquelle se déroulent les événements politiques de ces derniers mois. Au-delà des débats, de profonds désaccords semblent vouloir s’enraciner, comme si la cohésion nationale n’était plus possible. Alors je vous le demande, c’est quoi une Nation ? Qu’est-ce qui nous fait encore appartenir à la Nation Française ? Le 1er juillet prochain a eu pourtant lieu un événement qui … Continuer de lire Simone Veil au Panthéon

Mashi : « Les rêves sont les meilleurs amis des artistes »

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Je suis Mashi, jeune dessinatrice de 22 ans. Je suis actuellement en formation pour être auteure dessinatrice de Bande-Dessinée, mais j’aimerai vraiment faire aussi des illustrations pour des jeux de société, jeux de cartes/ jeux de plateaux… Je suis le genre assez renfermée, et totalement concentrée sur ses passions et ses rêves. Comment décrirais-tu ton univers artistique ? Je dirais … Continuer de lire Mashi : « Les rêves sont les meilleurs amis des artistes »

Comment gagner de l’argent sans travailler (et vive les titres putacliques)

Ou sinon à la fin de la saison 7 de Game of thrones… Nan c’est bon CALMEZ-VOUS. Pas que le Trône de fer ne nous intéresse pas, mais ici il ne nous intéressera pas plus que le débat pain au chocolat vs chocolatine (et j’insiste, vraiment, arrêtez, pitié, pour le bien de l’intelligence humaine…). Oui bon bref alors, que dire ? Dans un souffle un peu … Continuer de lire Comment gagner de l’argent sans travailler (et vive les titres putacliques)

Tous les pêchers du monde

Perso je préfère les abricots. C’est doux comme les mots avec lesquels on joue. Dans un combat sans fin criant à la diaspora au parfum poussiéreux comme du chocolat. Les mots je les écris, les décris, les réécris et les crie. Les verbes je les dessine, les dédessine, les redessine et les signe avec un cygne. Les études elles sont rudes et dans mon inquiétude … Continuer de lire Tous les pêchers du monde

Le bruit du micro sur la table (on dirait le titre d’un film d’auteur français).

“La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.” Forrest Gump, Forrest Gump. Le bruit du micro sur la table, c’est un peu comme ce bourdonnement qui vous indique que c’est la fin. Certains vous diront que c’est un message d’espoir. Et pourtant. L’espoir n’est-il pas seulement un joli concept humain? Un simple mot qu’on ne comprend … Continuer de lire Le bruit du micro sur la table (on dirait le titre d’un film d’auteur français).