Article mis en avant

Lettre à la Jeunesse

« Oisive, jeunesse/A tout asservie/Par délicatesse/J’ai perdu ma vie » -Arthur Rimbaud Il m’a fallu de l’audace pour trouver le courage simplement de retracer ce titre. Juste quatre mots pourtant, quatre mots qui me narguent depuis plusieurs minutes au sommet de la page blanche. Quoi, me disent-ils, tu oses ? Tu oses te déclamer de ces Grands qui combattirent leurs idéaux de la pointe de leur plume ? Tu … Continuer de lire Lettre à la Jeunesse

6 février 1934: Robert Brasillach, mourir en rimant

Au front la pâleur des cachots,/  Au coeur le dernier chant d’Orphée, / Tu t’en allais vers l’échafaud, / O mon frère au col dégrafé extrait de Chant pour André Chénier, poèmes de Fresnes, 15 novembre 1944  Robert Brasillach, demeure méconnu au milieu des « écrivains maudits » que sont Céline, Rebatet ou Drieu la Rochelle, comme si un voile d’infamie s’étendait, depuis sa condamnation … Continuer de lire 6 février 1934: Robert Brasillach, mourir en rimant

My Beautiful Boy – un drame guidé par l’espoir

J’ai découvert My Beautiful Boy, de Felix Van Groeningen (Alabama Monroe) à sa sortie aux États-Unis en octobre dernier. Je ne mesurais pas l’enjeu que représentait ce film dans ce pays où les morts par overdose ne cessent d’augmenter depuis une petite dizaine d’années. Outre-Atlantique, la drogue est même devenue un problème de santé publique puisque en 2017, l’espérance de vie des américains a diminué. … Continuer de lire My Beautiful Boy – un drame guidé par l’espoir

Jenna Boulmedaïs – « La littérature, c’est se permettre d’être quelqu’un d’autre »

« Tu veux des sushis ? Non, parce que je suis en train de m’empiffrer là. On dirait que j’ai jamais rien mangé de ma vie. En même temps c’est super bon, t’es sûre que t’en veux pas ? » Si vous ne connaissez Jenna qu’à travers votre écran ou ses articles, rassurez-vous : le personnage est tout aussi pétillant et haut en couleurs que ce que laisse percevoir la … Continuer de lire Jenna Boulmedaïs – « La littérature, c’est se permettre d’être quelqu’un d’autre »

Anlor : « L’art est à la fois le miroir de notre civilisation, et une échappatoire imaginaire pour en sortir un peu. »

Il y a quelques mois, je me suis rendue au 16ème festival de la Bande Dessinée et du Livre Jeunesse, organisé chaque année à Vigneux-sur-seine (91) par la ville et l’Association Bulles en Seine. J’y ai rencontré Anlor, dessinatrice de BD dont j’ai pu admier les travaux et qui a gentiment accepté de répondre par la suite à mes questions : Partons à sa rencontre … Continuer de lire Anlor : « L’art est à la fois le miroir de notre civilisation, et une échappatoire imaginaire pour en sortir un peu. »

Les monstres froids de Babel

« Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. Comme ils étaient partis de l’orient, ils trouvèrent une plaine au pays de Schinear, et ils y habitèrent. Ils se dirent l’un à l’autre : Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit de ciment. Ils dirent encore : Allons ! Bâtissons-nous une ville et … Continuer de lire Les monstres froids de Babel

Le Combat de Camus

« La logique abjecte qui veut qu’un homme soit sans forces parce qu’il n’a pas de quoi manger et qu’on le paye moins parce qu’il est sans forces. »  L’indépendance et la liberté sont et resteront un des Leitmotiv du romancier, journaliste et dramaturge Albert Camus. L’indépendance des consciences tout d’abord qu’il revendique et suit lui-même en se rapprochant de mouvements libertaires. La liberté des Hommes et … Continuer de lire Le Combat de Camus